Annemie, ta justice me fait gerber!

Publié: 26 avril 2013 par Fernand Naudin dans Articles
Tags:, , , ,

Le flic qui avait donné un coup de pied à Niki une jeune indignée grecque assise par terre et menottée, a été jugé coupable… mais pas condamné!

Le 12 octobre 2011, Niki, une des jeunes « indignées » grecque faisant partie de la marche vers Bruxelles, a été violemment frappée au visage à plusieurs reprises par un lâche flic en civil bien connu des activistes bruxellois, alors qu’elle venait d’être interpellée lors d’une action – plus que pacifique! – contre la banque Dexia.

Niki viloences policières Bruxelles octobre 2011

Les deux vidéos: d’abord le coup de pied et ensuite les coups et la tête au sol…

Imaginez une frêle gamine d’à peine 20 ans, menottée, assise par terre, immobile, qui comme le montre la vidéo, n’a AUCUNE agressivité envers cette saloperie de flic. Et puis sans raison apparente il lui lance un coup de pied en plein visage! Quel homme! Ça c’est un flic, un défenseur de la loi! Une merde fasciste oui! Et on remarquera, que PAS UN de ses collègues ne trouve ça choquant… genre : « Oh, Fabrice! C’est une gamine quoi, t’es con? ». Évidemment que non, ils font tous la même chose, nous avons tous subit leur violence, nous avons tous vu comment ils s’acharnent sur des gamins déjà menottés et arrêtés. Et quand ils se rendent compte qu’ils ont été un tantinet trop loin… le mec au crane éclaté se prend une « rébellion à agent » en sortant des urgences. Un pote s’est fait fracasser le crane à la matraque par notre cher VandersmiSSen, pissant le sang, et s’est vu accuser de rébellion une heure après. Ah ils sont beaux tes pandores Annemie! Si ce genre de justice n’est pas un blanc-seing à l’intention des flics, ça y ressemble comme deux gouttes d’eau.

Suspension du prononcé!

Reconnu coupable le 13 mars dernier par le juge de la 50e chambre, pour coups et blessures volontaires avec la circonstance aggravante qu’elles étaient illégitimes, et dans le cadre de ses fonctions, Fabrice V.H. (ils n’osent même pas donner son nom, comme on le fait avec n’importe quel inculpé non mineur), a obtenu la suspension du prononcé de la condamnation, ce qui lui préserve un casier judiciaire vierge..!

Oui, malgré qu’il fut reconnu coupable le tribunal a accepté la suspension du prononcé. Imaginez un instant, que cela soit Niki qui ai envoyé son pied dans la figure du flic, qu’elle se soit acharné une seconde fois sur lui, étant allongé et menotté, comme il l’a fait… pensez-vous que cette gamine aurait bénéficié de la suspension du prononcé et s’en soit tirée sans même une inscription à son casier judiciaire? ELLE SERAIT EN TAULE! Je le sais, vous le savez, nous le savons tous, et cette garce d’Annemie Turtelboom aussi! Si c’est ça la loi qu’ils veulent nous voir respecter, ils peuvent se la foutre au cul et profond!

—————————-

Dans la presse mainstream:

JT du 12/10/2011 RTLtvi

—————————-

RTBF.be – 15 octobre 2011

Violence policière sur une jeune « indignée » à Bruxelles: le policier libéré…

Le 12 octobre dernier, Niki, une des jeunes « indignées » grecque faisant partie de la marche vers Bruxelles, a été violemment frappée par celui qu’elle décrit comme un « policier en civil », alors qu’elle venait d’être interpellée lors d’une action contre la banque Dexia. Le policier est suspendu.

La vidéo, que l’on peut voir sur You Tube, n’est pas d’excellente qualité. Elle a été prise lorsque la police a fait évacuer des locaux de Dexia que les jeunes « indignés » avaient pris pour cible d’une action de protestation. Mais l’on discerne clairement une jeune fille menottée faisant l’objet, par deux fois, de coups portés par quelqu’un que les indignés assurent être un policier en civil.
Une première fois, c’est un coup de pied au visage qui est porté à la jeune femme. La seconde fois, alors qu’elle gît au sol, la même personne lui porte un nouveau coup et lui projette la tête au sol.
La jeune femme qui témoigne, Niki, explique n’avoir résisté à aucun moment. Elle estime que les coups ont été portés sans aucune raison, alors qu’elle ne bougeait pas. Selon les auteurs de la vidéo, la jeune femme a été emmenée à l’hôpital et y a été soignée pour diverses blessures faciales.

Le policier a été suspendu

Du côté de la police, une enquête a été ouverte. « Le service de surveillance interne a rédigé les procès-verbaux nécessaires et le policier en question » a été entendu ce vendredi après-midi a précisé Roland Thiébault, porte-parole de la zone Nord. La victime a eu l’occasion de donner sa version des faits. Le policier a été suspendu de ses fonctions et privé de liberté ce vendredi, puis libéré ce samedi. Il a été mis à la disposition du parquet. Un procès-verbal pour coups et blessures volontaires a été dressé. « Nous sommes les premiers à déplorer ce genre de comportement. Dès que nous avons vu les images vidéo de la scène, nous avons immédiatement réagi. Nous avons pris contact avec le parquet, interpellé le policier à son domicile puis l’avons amené dans nos bureaux pour une audition » a déclaré Roland Thiébault.
Les « indignés », venus de plusieurs pays d’Europe, se sont donné rendez-vous à Bruxelles du 8 au 15 octobre. Le samedi 15 octobre, ils organisent une manifestation dans les rues de Bruxelles, en même temps que dans une septantaine d’autres villes européennes.

—————————-

La capitale.be – 25 avril 2013

Saint-Josse: le policier qui a tabassé la jeune indignée est coupable, mais pas condamné

Le policier qui, en octobre 2011, avait scandaleusement frappé à coups de pied une des manifestantes d’un groupe des indignés, assise et ligotée devant le siège de la banque Dexia de la place Rogier, à Saint-Josse, n’a pas été condamné. Niki avait reçu des coups de pieds du policier qui ont été filmés.Niki viloences policières Bruxelles octobre 2011

Bien que reconnu coupable de coups et blessures volontaires, Fabrice V.H. a obtenu le mois dernier une suspension du prononcé devant le tribunal correctionnel. Mais il aurait renoncé à sa carrière.

La scène violente, filmée par un simple GSM, a fait scandale en faisant le tour du web. C’était en octobre 2011, lorsque les « indignés » manifestaient à Brxuelles. On y voit un policier décocher gratuitement des coups de pied au visage d’une jeune fille, assise et menottée devant le siège de la banque Dexia de la place Rogier, à Bruxelles. Ce policier, vient d’être jugé par le tribunal correctionnel, pour coups et blessures volontaires avec la circonstance aggravante qu’elles étaient illégitimes, dans le cadre de ses fonctions de policier.

Reconnu coupable le 13 mars dernier par le juge de la 50e chambre, Fabrice V.H., a obtenu la suspension du prononcé de la condamnation, qui lui préserve un casier judiciaire vierge. Mais il mettrait malgré tout un terme à sa carrière de policier.

Publicités
commentaires
  1. Anonyme dit :

    Il aurait renoncé à sa carrière ! Sanction officieuse pour avoir eu l’imprudence de respecter les ordres, mais de se faire prendre.

    Tant pis pour lui et bonne chance, en espérant qu’on ne le retrouve pas vigile dans le supermarché où nous faisons les courses.

    J'aime

Donnez votre avis (pas d'identifications requises)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s