Archives de septembre, 2014

Mercredi 24 septembre au Caracole-Neur, lieu occupé à Namur.

Après l’épisode des fachos de Nation qui boutent le feu à leur porte, il y de ça quelques mois, la joyeuse bande de loustics qui squatte le Caracole a encore eu un réveil en fanfare des plus ubuesque mercredi dernier. Voici reproduit leur résumé de la journée de festivité offerte par ORES et les cowboys des « Delta » (parait qu’y ont changé de nom ces crétins aux FN303)

Ce matin, deux travailleurs d’ORES sont venus toquer à la porte du Caracole. Ils voulaient « voir » le compteur. Les occupants n’ont pas voulu leur ouvrir la porte. Suite à cela ils nous ont menacés de venir couper l’électricité, mais ils ont été vite refroidis par un déluge d’eau.

Ils ont ensuite appelé les pompiers qui eux même ont appelé la police.

Et là arrivèrent 1 combi, puis 2, puis 3, puis le Groupe.Intervention.Spéciale (aussi appelé Delta à Namur)…

Ces sales flics ont ensuite bloqué la circulation de la chaussée de Louvain (Un des plus gros axes de Namur, permettant notamment de rejoindre l’autoroute vers Bruxelles ), tenté de repousser les nombreux badauds sans succès, puis ont lancé l’assaut. Ils ont également arrêté des gens venus en soutien.

5 bolosses armés de flash ball (2 FN303) et d’un bélier ont alors commencé à défoncer la porte. Ils en sont venus rapidement à bout puis ont sorti et arrêté d’abord les occupants qui étaient restés dans la maison puis les 2 qui étaient monté sur le toit.

Les occupants et leurs soutiens sont resté en garde-à-vue pendant quelques heures et sont convoqué au commissariat de Namur en octobre.

Maintenant le Caracole est de nouveau occupé !

Caracole neur  dans le cul

Une jubilation qui fait plaisir à voir! Ce qui reste de la défunte porte d’entrée…

– Contrairement a ce qu’une certaine presse poubelle prétend, il ne s’agissait pas de « conduite dangereuse » mais uniquement de venir leur couper l’électricité..! Et l’expulsion s’est faite AVEC violence, mais c’est uniquement des pandores qu’elle émanait!!!

Mensonges ! La seule vraie conduite dangereuse dont parle les journaux c’est notre refus de vivre dans un monde où le droit de propriété contraint des gens à la rue et permet à d’autres de se balader armée pour faire respecter la loi des propriétaires.
Une vingtaine de flics, le Groupe d’Intervention Spéciale, la chaussée bloquée, les pompiers, une ambulance.. puis des heures de garde à vue avec prises d’empreintes (sous faux prétexte que c’est du judiciaire)… Tout ça pour nous couper l’électricité. Merci la criminalisation, merci l’état policier.

Qu’est ce que ça va être à l’expulsion ?

– On ne publiera pas ces articles puant de parti-pris et d’incompétence journalistique. Par contre en voici trois qui n’ont pas l’air mal du tout.

Le premier est presque bon… Expulsés de leur squat pour raisons de sécurité

Et cinq jours plus tard elle s’est renseignée à la source… Mode de vie « révolutionnaire »

De mieux en mieux… Rencontre avec les squatteurs de Namur: «Sortir du spectacle et commencer à agir» 

La journaliste s’appelle Aurélie Moreau… chapeau Aurélie, ça nous change des vendus habituels!  🙂

 ■   ■   ■

Voici les photos de l’intervention…  « non-violente et justifiée »!

expulsion Caracole 1 expulsion Caracole 2 expulsion Caracole 3bexpulsion Caracole 3  expulsion Caracole 4 expulsion Caracole 5 expulsion Caracole 6 expulsion Caracole 7 expulsion Caracole 8 expulsion Caracole 9 expulsion Caracole 10 expulsion Caracole 11 expulsion Caracole 12 expulsion Caracole 13 expulsion Caracole 14bexpulsion Caracole 16expulsion Caracole 15  expulsion Caracole 17

vidéo caracole

Vidéo amateur de l’assaut…

Hé ben, dis donc… j’ose à peine imaginer ce qu’ils considèrent comme une intervention violente!

En tout cas, on leur souhaite encore de nombreux matins paisibles au Caracole…
et une porte blindée pour la prochaine fois 🙂

■ ■ ■

Et pour rester positif, voici leur potager et le magasin gratuit

squat.png.h600 265821_201409281552355212851.jpg.h600 265024_201409241416542418559.jpg.h600 265820_201409281552346306658.jpg.h600

http://caracole.noblogs.org/
« Groupement des distributeurs d’eau » vs  Page de suie..?

On se souvient qu’en juin des photos nous étaient parvenues, montrant comment retirer la pastille faisant office de réducteur de débit, placée par les distributeurs d’eau chez ceux qui ne peuvent plus payer la dite eau… au prix du whisky 12 ans d’âge. Apparemment cela a remué le cocotier – et la merde par la même occasion – , car les compagnies d’eau contre-attaquent.

– Voici ce que qui c’est passé le 17 septembre:

Une plainte a été déposée pour « vol avec effraction commis entre le 26 juin 2014 et le 17 septembre 2014 », et ce, suite au passage le 17 de ce mois des ouvriers de l’AIEC, accompagnés d’un « responsable », d’un « directeur » et… d’un flic!

Ils étaient venus constater que j’avais pour la seconde fois retiré la pastille faisant office de réducteur de débit sur mon compteur. Bien entendu qu’elle n’était plus là, la garce! Ils venaient surtout pour en replacer une nouvelle AVANT le compteur, pour que : « vous ne puissiez plus la retirer sans faire une inondation chez vous…« 

J’ai quand même gentiment fais remarquer à ce môssieur que tout ce qui se fait… se défait! Et que même si ça risque d’être ardu, cette pastille ne vivra pas plus longtemps que les deux premières, ce qui ne l’a pas fait rire du tout… Mes arguments sur la valeur essentielle et la gratuité de l’eau les ont également laissé de marbre.

Après leur départ, j’ai regardé comment faire, constaté que seule une coupure d’eau me permettrait d’accéder à cette maudite pastille. Après un essai infructueux, on s’est dit qu’il suffisait de couper la vanne du village de nuit, puisqu’on sait où elle se trouve et que le travail ne prend que deux minutes chrono.

Mais comme dans le même temps j’ai trouvé une pompe hydrophore et une cuve plastique de mille litres, le problème était réglé, le bras de fer avait assez duré, s’ils veulent jouer au plus c…, je leur laisse volontiers la « victoire ».

– La convocation chez les flics le 29 septembre et les « révélations »:

Je suis convoqué ce lundi afin de « m’expliquer » sur cet horrîiible, sur cet infâaame vol avec effraction. C’est lors de la discussion et de l’exposé de la plainte et des plaignants avant le PV, que j’apprends en fait que le jour même où les ouvriers de l’AIEC sont passé la première fois en juin, ils ont, en rentrant au dépôt, fait un rapport disant texto: « il faut rapidement aller vérifier parce que, celui-là, il devait déjà être en train de retirer la pastille cinq minutes après notre départ« , deux beaux mouchards. Donc l’AIEC m’a dans le collimateur… Mais ce ne sont pas les seuls, et je ne suis pas la seule cible.

Dans le même temps, peu après la parution de l’article « Réducteur de débit sur votre compteur d’eau..? Racket? » sur Page de suie, la SWDE (Société Wallonne de Distribution d’Eau) a quant à elle repéré l’article et les photos et on imagine aisément que ça n’a pas dû leur plaire. Ils ont imprimé et envoyé le dossier aux autres sociétés nommées dans l’article (et particulièrement à l’AIEC) pour savoir qui était ce « salaud de pauvre » qui ose inciter à la fraude, au droit à la dignité, à l’atteinte à la sacro-sainte propriété…

Ils ont fait le rapprochement avec le rapport des deux fontainiers et le fait que le Dethy, qui a signé la lettre de menace de pose de réducteur (lettre publiée sur l’article PDS), est en place depuis peu et n’en a signé qu’une poignée…

D’où leur passage en force le 17… et la plainte groupée de tous ces distributeurs d’eau – aux salaires honteusement mirobolants.

Donc en résumé d’après le flic et la plainte, un groupement de ces distributeurs d’eau, 1° porte plainte pour « vol avec effraction » (ou tout autre reformulation que lui donnera le magistrat) et 2° ce même groupement demande… exige, le retrait de l’article et des photos de Page de suie « Réducteur de débit sur votre compteur d’eau..? Racket? ».

– Voici la copie du PV de notre camarade, sorry c’est écrit en flic, hein… (et c’est volontairement que le classique « je n’ai rien à déclarer » fut laissé de côté cette fois-ci) :

PV auditionb AIEC 29-09-14 PV audition AIEC 29-09-14 verso

Donc vous l’aurez compris, cet article et ces photos ne sont pas près de disparaitre… Il a jusqu’ici été consulté 1780 fois et les photos téléchargées miiiîiiille fois, n’hésitez pas à les partager outrageusement et joyeusement.

Édit du 04 novembre:

La personne ayant fait parvenir ces photos et ces documents ayant de sérieuses menaces judiciaires – citation en référé et autres – , avec astreintes de 1.000 € par jour de présence de cet article, il va probablement être supprimer sous peu…