Archives de 29 novembre 2013

Le crochetage de serrure… ou lockpicking!

Publié: 29 novembre 2013 par Page de suie dans Articles
Tags:, , , ,
Lockpicking, ou l’art d’ouvrir les serrures sans clef…

Houlaaa, est-ce bien légal ce genre de chose?  Quoi, que dis-tu?  Mer-de-à-la-loi..?!  Rhoooo…  🙂

Comme la plupart d’entre nous, il ne se passe pas une journée sans que je ne viole une loi. Je ne pratique plus la désobéissance civile, parce que ma révolte est dépourvue de civilité. Ce que je pratique, c’est l’illégalisme. Je suis amoral, donc alégal. Je considère les lois et les règles édictées par les classes dominantes comme nulles et non avenues. Je refuse de m’y soumettre, c’est la seule façon de me mettre à vivre pour de bon plutôt que de me contenter de simplement survivre. Être alégal, c’est agir en accord avec mes propres désirs plutôt qu’en fonction des prémisses établies par la société – et c’est précisément ce qui horripile les représentants de la loi et les braves citoyens conformistes.

Tout comme l’était celui sur l’ouverture des menottes Colson (Serflex…), je pense que cet article sera très utile, ne fut-ce que pour l’ouverture des squats ou autres accès à la récup… Ça peut aussi vous faire réaliser que vos serrures ne sont pas très… sérieuses.

explicationfonctionnementcleok02fonctionnementcleok

D’abord, retour aux bases… Pour qu’une clé puisse tourner, elle doit aligner la césure entre les goupilles actives et passives avec la coupure entre le rotor et le stator. (ci-dessus) A ce moment-là, plus rien n’empêche la clé de tourner. Pour tourner, toutes les lignes de césure des goupilles doivent être alignées en même temps. En théorie, seule la bonne clé devrait pouvoir y arriver… Mais, il existe plusieurs techniques qui permettent d’ouvrir une serrure sans posséder la clé, on trouve en vrac le crochetage, les bumpkeys, le by-pass et les pickguns.

Le crochetage

Il existe deux méthodes pour crocheter les serrures.

– Le raclage – Consiste à faire plusieurs passages avec le crochet jusqu’à l’ouverture de la serrure, pour le faire il faut contrôler la vitesse, la pression sur les goupilles et la tension sur l’entraîneur.

– L’alignement une par une – Consiste à trouver la goupille qui coince le plus, la monter jusqu’à ce que l’on sente une chute sur la résistance et on passe à la suivante, jusqu’à l’ouverture. Cette technique est beaucoup plus difficile à exécuter par rapport au raclage, mais parfois on a pas le choix pour ouvrir certaines serrures.

Vous aurez besoin d’outils… Les outils, ça se trouve en vente libre sur le net ou vous les fabriquez dans des lames de scies à métaux. Mais comme on dit une image vaut toutes les explications:

crochetage de serruretechnique de crochetage

Voici deux vidéos qui montre la différence entre le raclage et l’alignement goupille par goupille:


Vous remarquerez sur les deux vidéos, qu’une fois le crochetage fini, il est encore parfois nécessaire de passer le dos de l’outil sur les goupilles lorsque en ouvrant vous arrivez à 180°, pour pouvoir faire le tour à 360° et ouvrir. Une autre en situation réelle et en moins d’une minute:

Le bump key ou clé de percussion.

bumping clef de frappe Les bumpkeys ou clés de frappe sont des clés modifiées pour être frappées d’un coup sec dans la serrure et exploiter le principe du pendule de newton. La force est transmise à l’élément le plus éloigné (les goupilles passives), ce qui crée un vide dans la serrure pendant une fraction de seconde. C’est à ce moment précis que l’on peut tourner la clé pour ouvrir. Une Bumpkey est une clé faite à partir d’une clé 999, terme technique pour dire une clé de la marque et du modèle avec tous les crans ou trous à la profondeur maximale. La méthode d’ouverture consiste à rentrer la Bumpkey à fond, la sortir d’un cran et la frapper d’un coup sec, mais léger, sur la clé en exercent une tension de rotation dans le sens de l’ouverture sur la clé. Il est parfois nécessaire de limer légèrement la pointe de la clé pour avoir le petit recul indispensable pour le coup à donner. Cette technique fonctionne mieux sur des serrures neuves ou presque neuves. Comme sur la vidéo ci-dessous:

La technique du by-pass

Le By-pass est une technique qui permet d’ouvrir certaines serrures en déverrouillant le système de fermeture directement. C’est la bonne vielle technique qu’on voit dans les films… une carte de visite, une carte plastifiée, ou une radiographie qu’on glisse entre le chambranle et le pêne, puis il faut faire vibrer la porte en donnant de petits coups de pied tout en remontant, de façon à faire rentrer le pêne… Une petite démonstration:

Comme il le dit, ça ne marche pas avec des pênes carrés ou si tu veux sortir… le côté plat du pêne étant vers l’intérieur!

bypas-cadenas

Les shims

Pour les cadenas que l’on ferme simplement en appuyant sur l’anse on trouve parfois une faille qui permet de les ouvrir par bypass…
C’est une pièce en métal très fine qu’on glisse le long de l’anse et que l’on tourne vers l’intérieur. Ce dernier va tout simplement faire renter la pièce qui retient l’anse et du coup la libérer, permettant l’ouverture.
Remarquez que l’on se fout de savoir dans ce cas que ce soit une clé, un système complexe ou une combinaison qui ferme le cadenas.
Mais les grandes marques ont des cadenas avec des trous et anses bien ajustés qui rendent l’insertion de shims parfois très compliqué, voire impossible, souvent ils sont aussi à double verrouillage, il est alors nécessaire de mettre deux shims, un sur chaque côté de l’anse. Ceux qui  se ferment seulement avec la clé sont invulnérables avec cette technique, mais peuvent être bien entendu crochetés.

Le pickgun ou pistolet crocheteur

La technique du pickgun est un peu plus barbare mais utilise également le principe du boulier de newton, l’outil est un peu plus universel et du coup un peu moins efficace (quoique…). Le clé de percussion et le pickgun fonctionnement selon le même principe, mais le Pickgun est plus efficace pour une ouverture de porte que la clé de percussion, parce que sur le terrain les serrures sont la plupart du temps anciennes, un peu oxydés ou sales et la clé de percussion a du mal dans ces conditions.

Il existe des pickguns manuels et électriques. Sur les plus perfectionnés, on peut régler la puissance des coups, ce qui permet de s’adapter aux caractéristiques de chaque marque et de surmonter quelques systèmes anti-crochetage. Il faut veiller à choisir un modèle qui donne des coups vers le bas pour les serrures à profil européen, avec les classiques on est obligé de retourner le pickgun à l’envers ce qui fait que la prise en main est pas terrible côté ergonomie. Maintenant, on peut aussi en faire un soit même avec trois fois rien, c’est l’avantage de ce système. On trouve aussi sur youtube des mecs qui ont fait des pickguns électriques à partir de tout ce qui possède un moteur électrique, brosses à dent, rasoir, disque dur d’ordinateur, visseuses , etc…

pickgun   homemade pickgun

Tuto avec un pickgun électrique fait maison… simple et génial le mec:

■ ■ ■

Et pour les malades du fun… la clé molle en pellicule photos..! Un truc de ouf!

Même chose avec du… papier alu:

Mais avec ce système génial, il faut faire un repérage et connaître le type de clé, ben ouais!

Bon je vous laisse à vos essais, tenez-moi au courant de vos résultats… anonymement of course, « on » nous lit aussi…

Publicités
Comment briser leur foutues menottes colson..? Facile!

Je l’avais déjà rebloguer depuis Feu de prairie il y a quelques mois, mais la vidéo d’origine ayant des problèmes sur WordPress, et comme cet article avait quant même été consulté plus de 2.000 fois, je vous le remet… 🙂 Ah oui, les français appellent ça des Serflex.

Colson simple derrière

Colson simple devant

Colson double devant

Par friction (je sais, une fois à l’amigo, y a plus de lacets…)

Alors, des ami(e)s ont essayé, costaud(e)s et moins costaud(e)s et… CA MARCHE! Mais… faut pas avoir peur de taper de TOUTES ses forces et ça pète net!

Ps: Ah oui, faites pas attention au site d’origine de ces vidéos, hein… Ce sont des fous « survival » américains complètement à la masse.