Chouettes nos prisons belges… on y affame litéralement les détenus!

Publié: 31 mai 2013 par Page de suie dans Articles
Tags:, ,

Je n’aime pas reprendre les propos de la DH, mais selon Yves Beaupain, libéré la semaine dernière, les détenus seraient rationnés à la prison de Forest..!

En prison, l’État a l’obligation de subvenir à vos besoins… Ça c’est la théorie, la réalité c’est qu’ils comptent sur la famille, les amis, les… complices, les organismes d’aide aux détenus et autres solidarités, pour vous faire parvenir de l’argent afin de « cantiner ». Cantiner, c’est commander et payer à l’administration pénitentiaire de quoi « améliorer » – à des prix indécents, dignes de l’épicerie de luxe – son maigre quotidien…

Mais que se passe-t-il lorsque en « arrivant » en prison, on ne vous remet que des vêtements trois tailles trop larges, troués, ou que l’on vous déclare tout de go: « Il y a pénurie de… couverts, il faudra te démerder! » (Véridique, je l’ai vécu à Namur…). Que se passe-t-il lorsqu’en guise de matelas, on ne trouve qu’un morceau de mousse décoloré, déchiré et puant en dessous de la table… près des chiottes? Que se passe-t-il lorsque qu’on est arrêté en période de disette financière de l’administration des prisons? Que se passe-t-il lorsqu’on n’a pas d’argent pour cantiner???

Hé bien on ne se torche pas le cul, on se lave les dents sans dentifrice, on se douche sans savon ni shampoing, on ne fume pas, on utilise un WC digne des écuries d’Augias, on pue littéralement… ET ON A FAIM, VRAIMENT FAIM!!! Le phénomène rapporté ici n’est pas nouveau, je l’ai connu à Lantin et à Namur il y a bien longtemps!

La prison rationne et des gens ont faim.

– Au déjeuner : 4 tranches fines de pain industriel (genre Aldi) format toast.

– À midi : 6 morceaux comptés de pomme de terre avec un peu de « viande » basse qualité chichement rationnée.

– Au souper : 4 tranches fines de pain industriel format toast.

– Suppléments pour une semaine : trois minis rations individuelles de Bécel, 3 petites coupelles de choco et 3 de confiture.

– Café & sucre : La cruche d’un demi-litre de « café » – il faut l’avoir bu pour comprendre les guillemets – a été réduite de moitié. Restrictions identiques pour le sucre qui, de 250 grammes par semaine, est passé à 125 (17gr/jour).

– Produits sanitaires et d’hygiène : plus de papier WC, de dentifrice, de savon, de shampoing, de rasoirs, etc…

– Cafards et souris : à volonté jour et nuits!!!

Vous pourriez vivre – même en prison – dans ces conditions honteuses? Et ce, à trois, voire à quatre dans 9 m2, 23h par jour?

prisons belges cellules

Pas plus tard qu’hier, le Rapport 2013 d’Amnesty International dénonçait l’état des prisons belges : surpopulation, vétusté des infrastructures, saleté, manque d’hygiène, insuffisance et délabrement des installations sanitaires.

Pour Yves Beaupain, il faudrait y ajouter le rationnement alimentaire. « Les légumes, les fruits sont excessivement rares. Je l’assure : avenue de la Jonction, les gens qui n’ont pas la chance de pouvoir cantiner, ont réellement faim. La majorité des détenus n’a pas les moyens de cantiner. En prison, vous retrouvez la même misère que celle que vous croisez en rue quand vous ouvrez les yeux ».

Sont principalement incarcérés à Forest des détenus en préventive : pas condamnés donc, présumés innocents. Et sauf à cantiner , ces gens ne reçoivent rien! Savon, shampoing, dentifrice, rien..! Aucun linge de corps : « Vous portez des semaines le slip que vous aviez en arrivant ».

La même tenue pénitentiaire qui finit vite « par puer ». « Vous qui arrivez de la civilisation du 21e siècle, imaginez-vous de vivre sale. Vous êtes sale, vous puez et vous dormez des semaines et des semaines dans le même drap et des couvertures pas lavés. À Forest, les couvertures ont toutes les maladies. Il y a pour l’instant à l’aile C deux malades tuberculeux en crise. Et peut-être davantage à l’aile D, qui est pire que la C », « même la Javel est rationnée ». La crise des budgets pénitentiaires affecte les produits désinfectants et l’entretien des cellules.

Dans beaucoup de trios (cellules à trois, quand ce n’est pas à quatre), « le W-C commun est dans un tel état qu’un porc ne voudrait pas mettre son cul dessus. L’odeur évoque la cage à fauves ». Et ce, avec des détenus enfermés par trois dans 10 m2 « 23 h à 23h30 par jour ». La moitié des douches – une fois par semaine – ne fonctionne pas, de l’autre moitié coule un filet d’eau froide. « Et pas de savon ». Dans l’aile C la semaine passée, « j’ai entendu dix fois des matons répondre  : “Je ne peut pas vous donner du papier W-C: il n’y en a pas! » »

« À mon sens, si la prison de Forest n’implose pas, c’est quelque part grâce à l’humanité de certainsla plupart étant des animaux à éviter, mais j’en convient, certains sont presqu’humains, presque – des agents pénitentiaires. Ceux-là, un dimanche midi, il faudrait les mettre sur un plateau de télé et les laisser parler : la Belgique serait scandalisée, la Belgique serait la honte de l’Europe. […] Il n’y a pas que des assassins en prison. Imaginez qu’un jour il y ait votre fils, votre frère, votre père ».

À Forest, quand des gens souffrent des dents : il leur faut endurer des jours pour obtenir un simple Panadol. Les soins médicaux relèvent du scandale! À Forest, des détenus demandent, comme une faveur, à aller au cachot « plutôt que de vivre ça », dit encore Yves Beaupain.

Voici le rapport d’Amnesty sur la Belgique : http://www.amnestyinternational.be/doc/s-informer/les-rapports-annuels/le-rapport-annuel-2013/europe-et-asie-centrale-2193/article/belgique-21102#conditions_de_detention

———————————–

Dans la même veine: Au cœur de la prison la plus sordide de Belgique  —  Le rapport secret qui démolit nos prisons  —  « Inhumaine, dégradante et contraire à la loi », la prison de Forest  —  Belgique : 2012, année ’record’ pour la surpopulation carcérale

Advertisements
commentaires
  1. geneghys dit :

    A reblogué ceci sur les AZA AGAINST TAULES et CRA and commented:
    Chouettes nos prisons belges… on y affame litéralement les détenus!

    J'aime

  2. pagedesuie dit :

    C’est en France, mais ce texte est malheureusement d’actualité en Belgique avec quelques différences de règlements… L’esprit de la taule est le même.
    https://infokiosques.net/IMG/pdf/comme-un-chien-enrage-pageparpageA4.pdf

    J'aime

  3. IFBB dit :

    Le texte de la DH devait aussi parler, de la violation de la C.E.D.H détention indigne de la condition humaine, de la violation de la loi relative à la détention préventive du 20 juillet 1990 violée dans son esprit par un parquet d’extrême droite demandant la mise sous mandat d’arrêt systématique à Bruxelles etc. De petites magouilles financières sur le dos des détenus, cantines, TV etc. soit à titre d’exemple +- 80.000 euros l’an rien que sur les « TV »… des détournements en cuisine par un fumier de technicien prétendu cuisinier mais cuisinant avec ce qui reste de la Merde, etc.
    Mais bon…

    J'aime

  4. Arthurbg dit :

    La prison est loin d’être le paradismais il faut donner la vérité et non charger
    Le pain et le lait, j’ai pu constater à Namur et à jamioulx , il y a effectivement 10 ans environ.
    On DEVAIT leur fournir le pain et le lait dans les quantités demandées même si outrancières et le ledemai le pai était rassemblé en ue ligne de 15 m dfe long, le lait parfois balancé sur des gardiens peu appréciés !
    Pour le reste comme on ne pouvait traiter en cellule: pullution de blates germaniques et/ou asiatiques et de rats !

    J'aime

Donnez votre avis (pas d'identifications requises)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s