Archives de 31 mai 2013

Comment est-ce possible qu’encore aujourd’hui, certains s’obstinent à se croire à l’abri des flics et d’une perqui..?
…alors que leur ordi est une passoire à flics..?!

Pensent-ils vraiment avoir des super-pouvoirs d’invisibilité? Une chance de pendu?

perquisitions saisie ordi

Vos ordinateurs et leurs disques durs sont de précieuses sources pour la répression, ne leur facilitez pas la tâche!

Je viens de tomber sur un communiqué – vieux de deux ans – du Jura Libertaire sur le flicage internet, qui illustre parfaitement le problème des ordis « militants » non cryptés…

Notre hébergeur — over-blog — ne se gène pas pour faire son sale boulot d’auxiliaire de police : collaboration sur la collecte d’information sur les individus utilisant entre autres le juralib (logs), délation de celles-ci à l’État et à ses chiens.

Mercredi 27 avril, deux personnes ont été perquisitionnés puis auditionnées dans le Périgord avec pour motif ou prétexte l’inscription de slogans de solidarité sur la façade du vice-consulat d’Italie à Bordeaux. Celleux-ci ont été retrouvés par l’adresse IP correspondant à la connexion internet à partir de laquelle fut réalisée la publication de l’article lié, sur le juralib.

Les deux ordinateurs ont été saisis.

Sur ces ordinateurs, beaucoup de choses familiales et militantes, mais aussi potentiellement le mot de passe de notre ancienne adresse, chez no-log.

Le lendemain de la perquisition, nous avons effacé tous les mails qui se trouvaient sur la boîte mail no-log et en avons modifié le mot de passe. Il n’est techniquement pas impossible que les flics aient lu cette adresse, et tous les mails reçus sur celle-ci depuis un moment, non effacés.

Nous tirons les leçons qui s’imposent en matière de précaution et de sécurité qui en découlent.

Analysons cet exemple concret et réel… Où on a frôlé la catastrophe!

Action

Des activistes font de nuit une action illégale et en font des photos. Jusque-là, rien d’anormal, mais une fois rentrés à la casa, boum!!! Et que je t’envoie un mail en clair au site du Jura Libertaire, et que je rédige un article sans TOR avec en pièces jointes mes photos…

Réaction

Suite à quoi, un pandore – moins con que la majorité – contacte l’hébergeur du JL – over-blog – , qui lui donne sans sourciller l’adresse IP des deux activistes. Le lendemain, la maison poulaga du coin au grand complet se pointent chez nos deux activistes, et les surprennent au saut du lit… Et, oooh surprise, les PC sont là, ne demandant qu’à être consultés par nos couillons de flics qui n’ont qu’à ce baisser pour ramasser les adresses mails, les contacts, les projets, les mots de passe, et tout ce qui fait la joie d’un poulet de base..! ET PAR LA MÊME OCCASION, LE MALHEUR D’UN ACTIVISTE DE BASE!!!

perquisitions saisie PC

Ce n’est pas une fois le PC dans le coffre des flics qu’on se pose la question…

Avouez quand même que c’est de l’inconscience à l’état pur! Il leur aurait suffit d’utiliser TOR browser pour publier et Truecrypt pour crypter les ordis… et ils n’auraient JAMAIS été inquiétés.

Stupide, vous avez dit stupide?

ET LE VOTRE… IL EST CRYPTÉ..?!

Crypter un PC avec Truecrypt ne prend qu’une soirée à une nuit – selon la taille de votre disque dur – et peut se faire même sur une vieille bécane poussive sans la ralentir le moins du monde. Mieux, votre disque système peut être crypté, votre PC vous demandera simplement le code Truecrypt lorsque vous l’allumez. Vos clefs USB, vos disques durs externes, vos cartes SD, bref tout ce que vous voulez peut être protégé de ce vilain défaut qu’est la curiosité.

Mais pour ça, il ne suffit pas de cliquer sur « j’aime » au bas de ce texte… Il faut aller sur le site de Truecrypt et de TOR dès la lecture de cet article terminée et les télécharger!

Téléchargement TrueCript & Patch multilingues

Téléchargement Tor Browser Bundle ! sous « DOWNLOAD » il y a une flèche pour sélectionner la langue !

Un article complet a déjà été publié, vous y trouverez tout ce qui peut transformer votre ordi « hall de gare », en véritable « Fort Knox » inviolable (avec les connaissances et avancées techniques actuelles, même la NSA ou le FBI s’y casse les dents… alors vous pensez bien nos foutus pandores belges et français).

L’article complet : Cryptage, Truecrypt, PGP, Tor and co.

Et bon sang, n’hésitez pas à me contacter si vous galérez ou si vous avez peur de faire une connerie..!

—————————–

PS: Cet article était prévu pour ces jours-ci, il n’a donc aucun rapport avec les perquis chez nos camarades d’Acrata, dont je ne doute pas un seul instant de la prudence… 🙂

Je n’aime pas reprendre les propos de la DH, mais selon Yves Beaupain, libéré la semaine dernière, les détenus seraient rationnés à la prison de Forest..!

En prison, l’État a l’obligation de subvenir à vos besoins… Ça c’est la théorie, la réalité c’est qu’ils comptent sur la famille, les amis, les… complices, les organismes d’aide aux détenus et autres solidarités, pour vous faire parvenir de l’argent afin de « cantiner ». Cantiner, c’est commander et payer à l’administration pénitentiaire de quoi « améliorer » – à des prix indécents, dignes de l’épicerie de luxe – son maigre quotidien…

Mais que se passe-t-il lorsque en « arrivant » en prison, on ne vous remet que des vêtements trois tailles trop larges, troués, ou que l’on vous déclare tout de go: « Il y a pénurie de… couverts, il faudra te démerder! » (Véridique, je l’ai vécu à Namur…). Que se passe-t-il lorsqu’en guise de matelas, on ne trouve qu’un morceau de mousse décoloré, déchiré et puant en dessous de la table… près des chiottes? Que se passe-t-il lorsque qu’on est arrêté en période de disette financière de l’administration des prisons? Que se passe-t-il lorsqu’on n’a pas d’argent pour cantiner???

Hé bien on ne se torche pas le cul, on se lave les dents sans dentifrice, on se douche sans savon ni shampoing, on ne fume pas, on utilise un WC digne des écuries d’Augias, on pue littéralement… ET ON A FAIM, VRAIMENT FAIM!!! Le phénomène rapporté ici n’est pas nouveau, je l’ai connu à Lantin et à Namur il y a bien longtemps!

La prison rationne et des gens ont faim.

– Au déjeuner : 4 tranches fines de pain industriel (genre Aldi) format toast.

– À midi : 6 morceaux comptés de pomme de terre avec un peu de « viande » basse qualité chichement rationnée.

– Au souper : 4 tranches fines de pain industriel format toast.

– Suppléments pour une semaine : trois minis rations individuelles de Bécel, 3 petites coupelles de choco et 3 de confiture.

– Café & sucre : La cruche d’un demi-litre de « café » – il faut l’avoir bu pour comprendre les guillemets – a été réduite de moitié. Restrictions identiques pour le sucre qui, de 250 grammes par semaine, est passé à 125 (17gr/jour).

– Produits sanitaires et d’hygiène : plus de papier WC, de dentifrice, de savon, de shampoing, de rasoirs, etc…

– Cafards et souris : à volonté jour et nuits!!!

Vous pourriez vivre – même en prison – dans ces conditions honteuses? Et ce, à trois, voire à quatre dans 9 m2, 23h par jour?

prisons belges cellules

Pas plus tard qu’hier, le Rapport 2013 d’Amnesty International dénonçait l’état des prisons belges : surpopulation, vétusté des infrastructures, saleté, manque d’hygiène, insuffisance et délabrement des installations sanitaires.

Pour Yves Beaupain, il faudrait y ajouter le rationnement alimentaire. « Les légumes, les fruits sont excessivement rares. Je l’assure : avenue de la Jonction, les gens qui n’ont pas la chance de pouvoir cantiner, ont réellement faim. La majorité des détenus n’a pas les moyens de cantiner. En prison, vous retrouvez la même misère que celle que vous croisez en rue quand vous ouvrez les yeux ».

Sont principalement incarcérés à Forest des détenus en préventive : pas condamnés donc, présumés innocents. Et sauf à cantiner , ces gens ne reçoivent rien! Savon, shampoing, dentifrice, rien..! Aucun linge de corps : « Vous portez des semaines le slip que vous aviez en arrivant ».

La même tenue pénitentiaire qui finit vite « par puer ». « Vous qui arrivez de la civilisation du 21e siècle, imaginez-vous de vivre sale. Vous êtes sale, vous puez et vous dormez des semaines et des semaines dans le même drap et des couvertures pas lavés. À Forest, les couvertures ont toutes les maladies. Il y a pour l’instant à l’aile C deux malades tuberculeux en crise. Et peut-être davantage à l’aile D, qui est pire que la C », « même la Javel est rationnée ». La crise des budgets pénitentiaires affecte les produits désinfectants et l’entretien des cellules.

Dans beaucoup de trios (cellules à trois, quand ce n’est pas à quatre), « le W-C commun est dans un tel état qu’un porc ne voudrait pas mettre son cul dessus. L’odeur évoque la cage à fauves ». Et ce, avec des détenus enfermés par trois dans 10 m2 « 23 h à 23h30 par jour ». La moitié des douches – une fois par semaine – ne fonctionne pas, de l’autre moitié coule un filet d’eau froide. « Et pas de savon ». Dans l’aile C la semaine passée, « j’ai entendu dix fois des matons répondre  : “Je ne peut pas vous donner du papier W-C: il n’y en a pas! » »

« À mon sens, si la prison de Forest n’implose pas, c’est quelque part grâce à l’humanité de certainsla plupart étant des animaux à éviter, mais j’en convient, certains sont presqu’humains, presque – des agents pénitentiaires. Ceux-là, un dimanche midi, il faudrait les mettre sur un plateau de télé et les laisser parler : la Belgique serait scandalisée, la Belgique serait la honte de l’Europe. […] Il n’y a pas que des assassins en prison. Imaginez qu’un jour il y ait votre fils, votre frère, votre père ».

À Forest, quand des gens souffrent des dents : il leur faut endurer des jours pour obtenir un simple Panadol. Les soins médicaux relèvent du scandale! À Forest, des détenus demandent, comme une faveur, à aller au cachot « plutôt que de vivre ça », dit encore Yves Beaupain.

Voici le rapport d’Amnesty sur la Belgique : http://www.amnestyinternational.be/doc/s-informer/les-rapports-annuels/le-rapport-annuel-2013/europe-et-asie-centrale-2193/article/belgique-21102#conditions_de_detention

———————————–

Dans la même veine: Au cœur de la prison la plus sordide de Belgique  —  Le rapport secret qui démolit nos prisons  —  « Inhumaine, dégradante et contraire à la loi », la prison de Forest  —  Belgique : 2012, année ’record’ pour la surpopulation carcérale