Les sectes politiques et leurs gourous : Soral, Asselineau, Chouard…

Publié: 12 avril 2013 par Page de suie dans Articles
Tags:, , ,

Ça commence à lasser sérieusement d’avoir, à chaque article qui traite de politique ou d’économie, les commentaires enflammés des soutiens de certains « courants politiques » plus ou moins obscurs. Comme à chaque fois que la situation est bloquée, la corruption à son plus haut niveau, des sauveurs se pointent, avec des analyses et des solutions « géniales » et facilement compréhensibles. Sont-ce des partis politiques ? Des penseurs politiques ? Non, ce n’en est pas. Parce qu’ils contiennent plus de composants définissant une secte qu’un parti politique en tant que tel. Explications.

Soral chouard

L’UPR, Egalité et Réconciliation et…Chouard

Pourquoi ces trois là ? Simplement parce qu’ils sont liés, attirent des soutiens très similaires, voire « collectent » les mêmes aficionados. Mais parce qu’aussi, au delà de leurs analyses et constats très parallèles, leur fonctionnement est à chaque fois celui d’une secte.

Asselineau et l’UPR…

Prenons l’UPR. L’Union Populaire Républicaine, dirigée avec maestria par le formidable Asselineau : ce parti qui ne veut pas se définir véritablement à droite, veut traverser les courants et réunir des gens autant de droite que de gauche, a une certaine audience grâce à son chef, disons plutôt son gourou.

Un gourou ? Oui, un gourou : comme dans les sectes, l’UPR n’existe que par les analyses et conférences de son gourou. Le gourou disparaît, l’UPR disparaît. L’UPR a des croyances, comme toute secte qui se respecte. Et ce n’est que la croyance centrale qui motive l’UPR. Si dans une secte c’est la croyance que nous allons rejoindre un paradis sur une autre planète en priant le soleil et en se suicidant tous en chœur dans une forêt (le Temple solaire, par exemple), l’UPR croit qu’on peut enfin sortir du marasme politique et économique en quittant l’Europe et l’euro. C’est tout. Sans exagérer. Il suffit de suivre les propositions de l’UPR sur leur site, visionner des conférences du gourou, et vous saurez que :

1) Tous nos problèmes viennent de l’Europe, il faut quitter l’Union européenne
2) Pareil pour l’euro, il faut quitter l’euro
3) Tout peut fonctionner de nouveau super bien en suivant les points 1 et 2

Et comme l’UPR n’a pas de programme, puisque c’est une secte, ni véritablement d’engagement précis au delà de son dogme sectaire, et bien chaque question un peu tendue trouve une réponse par un système référendaire. Exemple : le contrôle aux frontières. Que dit l’UPR ? Hummm… Lisez-plutôt, grâce à cette question « L’UPR veut-elle rétablir des contrôles aux frontières ? »

« Il n’y a plus de poste de contrôle de police et de douanes à Tourcoing, Kehl, Menton, Hendaye, etc. C’est ce qui permet à des dizaines de millions de personnes d’entrer et de sortir du territoire national par la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne, quelle que soit leur nationalité et sans aucun contrôle. […] Une fois que les Français auront récupéré leur souveraineté, il leur appartiendra de décider ce qu’ils veulent par des élections en matière de contrôles aux frontières, en matière de circulation des personnes, comme en matière de circulation des biens, des services et des capitaux, et d’y appliquer les lois de la République. Ces lois seront soit sévères, soit modérées, soit laxistes en fonction de ce qu’une majorité de Français aura librement décidé, au vu de la libre confrontation des programmes et des analyses »

Et oui, le bon peuple va décider, l’UPR, lui compte les points, même si en gros il a son idée, mais il ne prendra pas le risque de faire par lui même. Et ça continue comme ça avec l’immigration : « Quelle est la position de l’UPR sur l’immigration ? »

Les constats, dans la logique du dogme de la secte (c’est l’Europe, juste l’Europe) :

« C’est Mme Reding, par exemple, qui a condamné publiquement la France à l’automne 2010 pour les renvois groupés de Rroms bulgares et roumains chez eux, en annonçant que la Commission européenne allait déclencher une procédure d’infraction en justice contre la France pour violation du droit européen dans cette affaire. »

Et oui, l’UPR est mécontente que l’UE ait attaqué Sarkozy pour ses trains de Rroms…

Mais comme d’habitude avec la secte et son dogme unique, il faut juste demander « quelle politique veulent les Français sur l’immigration » :

« […] conformément à sa Charte fondatrice, l’UPR appelle en revanche tous les Français à se réunir provisoirement, au-delà du clivage droite-gauche, dans l’objectif fondamental de faire sortir la France de l’Union européenne AFIN DE REDONNER AUX FRANÇAIS LE CHOIX DE LEURS POLITIQUES, en matière d’immigration comme en matière économique, monétaire, sociale, diplomatique, militaire, etc. Une fois que la France aura quitté l’UE et aura récupéré la plénitude de sa démocratie, l’UPR appellera alors les Français, à l’issue de débats vraiment démocratiques, à décider par leurs votes de la politique qu’ils entendent adopter collectivement, en matière migratoire. »

Il suffit donc d’une majorité de 51% (de suffrages exprimés des gens en âge de voter) par exemple, après un débat « vraiment démocratique » (sic) pour se décider sur la politique d’immigration (une fois le retour à une France toute seule et super souverainiste) accompli. Ça donne envie, hein ? Enfin, pas si certain, parce que la réponse risque d’être assez…bizarre. Mais bon, comme la démocratie c’est demander au peuple ce qu’il veut, tout en ne lui donnant pas non plus autre chose que le droit de répondre à des questions…

Et les autres, Soral avec E&R par exemple ?

Faisons simple et efficace sur le cas d’E&R : cette association qui n’est pas un parti politique, est la secte d’Alain Soral, son gourou. Sans Soral, plus d’E&R. Tout ne tient que par lui et ses analyses « décoiffantes », la plupart du temps orientées autour de thèmes comme ceux, au choix : du complot sioniste, du lobby juif, de l’impérialisme judéo-américain, de l’empire financier, etc… Bien entendu, comme avec Asselineau, certains constats ou analyses de la situation ne sont pas totalement délirants ou faux, mais en bonne secte bien carrée, E&R, par la voix du gourou Soral demande, lui aussi de retrouver la souveraineté perdue, redonner le pouvoir au peuple : trois ou quatre constats simples, une ou deux solutions, et ça roule.

Soral est un ancien marxiste tendance trotskiste, militant communiste, qui a basculé au Front National au milieu des années 2000. Il semble que ce basculement se soit opéré suite au déchainement médiatique contre Dieudonné et son sketch sur les juifs orthodoxes. Soral a réalisé, dit-il, que les vrais « rebelles au système établi » étaient au FN. Mais il s’en est écarté ensuite, pour monter son collectif E&R. Soral manie la dialectique à la perfection, brosse la géopolitique à grands coups de pinceaux, sans nuances, et soutient toujours ceux qui s’en prennent : à Israël, aux multinationales, au « lobby juif », à la classe dirigeante, à l’Europe, au sionisme. Il soutient aussi sans nuances des dirigeants autoritaires pourvu qu’il réunissent quelques uns de ces critères. Petite présentation issue du site, qui résume bien le parallèle avec le courant UPR du ni-gauche-ni-droite (mais là marqué par le rejet et une conjonction étrange entre les valeurs et le travail…)

Égalité et Réconciliation (E&R) est une association politique « trans-courants » créée en juin 2007.

Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale. Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale.

Et ouais, tout est devenu possible… Mais ça pue le « national-socialisme » à plein nez cette merde!

Chouard ?

Venons-en à Chouard, puisque la secte à Soral n’est pas bien intéressante tellement son discours est proche d’une extrême droite qui aurait bouffé Marx et Chavez, et conforté des alliances qui la rangent clairement comme un produit politique de type « rouge-brun ».

Oui, Chouard… Il est sympathique le petit prof d’éco et de droit d’Aix en Provence, et puis il innove, propose un autre système, plus juste, « véritablement démocratique ». Donc, c’est du tout-bon, n’est-ce pas ? Ah, bien entendu, si on en reste aux conférences sur Youtube, à la surface des propositions et qu’on ne creuse pas plus loin. Parce que si l’on creuse, il y a beaucoup de points très dérangeants chez Chouard. Mais alors, très très dérangeants. Et puis sans Chouard, pas de chouardisme, encore un gourou, même si bien entendu il s’en défend. Il n’a pas monté de secte, la secte s’est montée d’elle même, il n’a rien eu à faire pour ça. Ses sympathisants sont très emballés, limite agressifs si on critique leur gourou. Ou ses idées.

Et ses idées ? Oh, comme avec les autres sectes politiques, il n’y en a pas des masses, restons simple, une seule avant tout : la démocratie par tirage au sort. On ne va développer plus loin, chacun peut aller écouter Chouard à ce propos sur le net, il y a tout ce qu’il faut. L’Europe est aussi chez Chouard le grand méchant loup à abattre. D’ailleurs il participe à des meetings de l’UPR et fait des déclarations emballées sur les conférences de la secte républicaine qui transcende les courants droite-gauche. Mais il peut aussi soutenir Faurisson, le révisionniste.

Soutien à Faurisson sur... holocauste.com

Soutien au révisionniste Faurisson sur… holocauste.com

Oui, parce que Chouard aime la Vérité et pense que la sphère médiatique est asservie, totalement au pouvoir en place, ou tout du moins à la pensée dominante. Donc tout ce qui sort de cette pensée peut être intéressant, même les révisionnistes. Ou les Soral (avec les idées duquel il est « assez d’accord »). Chouard est donc traité de personnalité d’extrême droite, puisque ses accointances avec des courants très proches de cette veine politique est avérée. L’est-il, d’extrême droite ? Est-ce bien intéressant, puisque le fond de l’affaire Chouard n’est pas qu’il appartienne à l’extrême droite ou non, mais : que fait-il, que veut-il, que faire avec ses idées, et pourquoi s’acoquine-t-il avec des sectes très peu recommandables ? Et là, on coince vite, parce que Chouard est un utopiste qui se méconnaît et refuse d’admettre que rien ne peut permettre à son système basé sur la démocratie grecque de voir le jour. Et au delà, savoir si ce système ne comporte pas de grands dangers. Comme celui d’une dictature des plus motivés…

Expliquons-nous brièvement, de façon synthétique : dans le système de Chouard, vous vous présentez et vous pouvez être élu par tirage au sort. Tous ceux motivés par l’action politique vont donc se ruer. Ceux des plus « faibles », les moins au fait de la chose politique n’iront pas. Sans compter ceux qui n’auront pas le courage. Puis, de nombreux problèmes se règleront par des référendums, comme avec l’UPR : le peuple déciderait. Mais à 51%, sur un sujet très sensible, comme l’immigration, ou des décisions touchant au social, la population risque de se retrouver coupée en deux, non ? Et la dictature des forts en gueule et des plus habiles risque de se mettre en place. Mais le gourou s’en moque un peu, et ses soutiens aux leaders de sectes de la droite souverainiste en sont la parfaite représentation : Chouard est dans son monde, ses idées, et si il trouve une aide ou une écoute dans des recoins puants, il les prend quand même. Quand il doit se défendre d’être d’extrême droite, sur son site, il le fait de manière tordue, avec une définition de l’extrême droite scolaire et décalée. Quant à ses réponses sur les problématiques qui motivent l’extrême droite, il met tout en vrac (la parité, la peine de mort, l’immigration) et renvoie à un référendum. Populiste ? Oui, très certainement. Avec une confiance naïve et aveugle dans ce qu’est le peuple, qui frise la stupidité.

Il ne veut pas faire de politique, dit-il ? Oui, mais il en fait quand même. Sans parti, mais avec ses conférences, déclarations, soutiens, rencontres etc…

Le « réseau d’amitié » de Chouard en pdf… édifiant! 🙂

Le soutien à Robert Ménard (cliquez sur la vidéo, ça vaut le coup) à 2:20… est un vrai moment d’anthologie.

(Edit aout 2014) Oups, la vidéo a disparue… on y entendait Chouard parler de Ménard, qu’il trouve: « très intéressant » pour sa « défense formidable de la liberté d’expression » (Robert Ménard, journaliste ultra réactionnaire qui sort aujourd’hui un bouquin intitulé « Vive l’Algérie française ». On croit rêver..!).

Alors, peut-être que les idées de Chouard, d’un point de vue institutionnel, organisation de la société ont un intérêt, mais le personnage et sa façon de penser le monde, ses amitiés n’inspirent guère : les pires systèmes autoritaires l’ont toujours été avec le soutien de la majorité de la population, et pour le bien de cette même population…

—————————————

Je sens que des groupies de nos trois tristes sires vont troller cet article… 🙂

Edit juin: Je viens de tomber sur une perle… les deux orphelines! dis-moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es!

Chouard et notre crétin facho-con national laurent louis

Chouard et notre crétin-facho-con national Laurent Louis

Source: Reflets.info - Y. Menkevick
Publicités
commentaires
  1. geneghys dit :

    http://lesazas.org/les-themes/extreme-droite/france/

    Et on ne les a pas tous mis. Mais Chouart est dans la liste et attends-toi à une prise d’assaut de ton site 😉 Tu vas avoir fort à faire!!
    En fait, c’est tout ce qui fait partie du « réseau Voltaire » (que je dénonce depuis des lustres), dont il faut se méfier. Et particulièrement de Meyssan.
    Meyssan, Dieudonné, Soral, Colon et un du GUD qui défendent le régime de Achar Aïe la Baffe!
    Courage!
    Je tweete etc pour que tu aies à faire… 😉
    Gene

    J'aime

  2. Page de suie dit :

    Jean-Marc Rouillan à propos du crypto-fasciste Alain Soral de son vrai nom Alain Bonnet de Soral, fils de notaire de lignée franco-suisse, ancien membre du comité central du Front National et qui en est resté un soutien actif :

    « Le projet de ce sinistre individu est bien connu. Il est ancien et remonte aux années de la peste brune. Il est tout simplement réactionnaire. En fait, il tente de démontrer qu’il existe une extrême droite qui serait antisystème, anti-impérialiste et anticolonialiste. Et mieux, qu’elle serait la seule voie praticable de nos jours.
    Pour cela, il a besoin de construire des ponts imaginaires avec des militants radicalement antisystème, anti-impérialiste et anticolonialiste comme je l’ai été en tant que combattant d’Action Directe et comme je le suis car non-repenti.

    Aujourd’hui cet ignoble ver de terre ose utiliser mon nom et mes mots qu’il sache toutefois qu’aucun lien n’est possible que le seul affrontement à mort entre réaction et révolution, extrême droite et extrême gauche, fascisme et antifascisme, domination blanche et internationalisme.

    Aucune discussion n’est possible avec la racaille réactionnaire. Qu’ils crèvent ! »

    Jean-Marc Rouillan, ancien d’Action Directe.

    J'aime

  3. Sam T dit :

    Salut!
    Oui il faut être vigilant!!! la tentation fasciste est toujours présente dans le monde du spectacle.
    Dire que la construction de l’ Europe est une énorme pompe à phynance pour la FED et que nous n’ en voulons pas, d’ où le NON de 2005 auquel Chouard a contribué, parce que c ‘est du VOL pur et simple, ne signifie pas qu’ il faut sortir de cette construction,ce qui serait une réaction épidermique infantile et surtout CONTRAIRE A L INTERNATIONALISME, à la reconnaissance de l’ Altérité EGALITAIRE du voisin, et à la satisfaction de rencontres enrichissantes non pour l’ Avoir mais pour l’ Etre.
    Les ceusses qui vivent dans des milieux cosmopolites internationnalistes (Erasmus, colocations multi langues) ont une expertise citoyenne du comment s’ articulent les relations dans la sphere domestique. Les habiti des uns et des autres se rencontrent, se discutent,s’ affrontent,et si l’ intelligence collective règne, se complementarisent en « codes sociaux » négociés pour la meilleure entente/courtoisie possible.
    Ce n ‘est pas le cas des citoyens qui ne frequentent que leur classe sociale. N’ ayant point de vécu à méditer, ils fondent leurs jugements de valeur sur des stéréotypes véhiculés par les médias dont on sait qu’ ils ne sont là que pour défendre les intérêts de classe de leurs propriétaires.
    Et leur conduite de LARBIN, de moutruche-aut(H)on leur interdit de se déjuger lorsqu’ ils s’ aperçoivent qu’ ils ont dit une connerie….
    De même, comme musicien, je suis une sorte d’ anthropologue/sociologue du social, car ma présence justifiée par ma fonction, permet de naviguer dans toutes les classes sociales. Un jour chez les riches, le lendemain chez les pauvres. Et pour l’ instant, ce sont les pauvres qui accueillent le mieux cette connivence que la musique prétend établir, ce pont d’ humanité entre nous, cette recherche d’ un bref moment d’ harmonie collective qui justiife les heures, les jours, les années passées à améliorer sa virtuosité.
    Les riches eux, la plupart du temps sont Jaloux et tentent de recuperer un peu de l’ aura de l’ artiste à leur profit ( c ‘est moi qui l’ ai « découvert »…..etc….). Normal, ils sont formatés comako, ils cherchent à EXPLOITER TOUT CE QUI BOUGE…..

    C ‘est pourquoi l’ Artiste (je ne parle pas des bouffons) ne peut que se considérer que comme un Pauvre, en accedant à un monde où l’ argent n’ a aucune valeur, il ne demande que d’ avoir les moyens de sa survie pour continuer à exercer….la pulsion créatrice n’ a pas besoin de fric,elle est là. Point barre.

    Une anecdote d’ un ami argentin alors qu’ on jouait en Italie une musique de cirque qu’ il a composé…un quidam s’ approche et nous dit: « on se croirait au cirque » (ah ouais? on n’ avait pas remarqué!!!) et L’ ami en question lui rétorque: « c ‘est bien vrai même que c ‘est nous les spectateurs!!! » et vlan pour la société du spectacle……vous payez, vous croyez que vous avez tous les droits, mais finalement nous vous observons, nous nous gaussons et composons nos prochaines petites chansons ironiques, sans être dupes de votre kantassoi, de votre MATUVU de bourgeois kisselapètent.
    http://samtelam.bandcamp.com/ (pas la peine de payer pour écouter, juste un click)

    Merci pour l’ article et les propos de Rouillan…

    Sam T

    J'aime

  4. cookies=mondeorwellien dit :

    les prétendus « Antifas » ont des indignations à géométrie extraordinairement variable!.
    Toujours à la pointe pour vouloir museler par la force ceux qui combattent l’Union européenne ou le pouvoir de l’oligarchie financière, les prétendus « Antifas » sont muets dès lors qu’il s’agit de s’attaquer… à l’impérialisme américain ou aux crimes de guerre de l’OTAN.

    Cette manipulation est cousue de fil blanc et de plus en plus de gens ont compris ce qui se cache derrière les prétendus « Antifa ».

    J'aime

  5. Tang dit :

    Etienne Chouard donne son avis … On est d’accord ou pas …mais quel rapport avec une secte ? et le fait qu’il soit un gourou ? n’importe quoi.

    J'aime

  6. Tang dit :

    Les antifas je l’ai vu de mes yeux , ont ( parfois) un vrai comportement de fachos; Bon et puis ton mepris, page de suie , ( commentaire du 17 avril 2013 20h26 ) est significatif. Ton discours fait de toi le meme genre de personne que certaines que tu critiques…( comme Soral par exemple)Un gourou. ( mediocre) . Moi les « antifas me bidonnent comme le fn me bidonne. Allez va sortir tes poubelles ,ca commence a sentir, la. ( et puis fais gaffe de pas tomber dedans, hein, parce que si peu d’accord que l’on soit, on a besoin les uns des autres pour affiner nos visions et opinions). Paix et amour

    J'aime

  7. Anonyme dit :

    On a un système quasi-dictatorial qui a été mis en place au profit des multinationales et des banques et qui se nomme union européenne (le mot est trop fort ? comment appeler un système ou le résultat des votes n’est plus pris en compte ? Ou on élit un président « de gauche » à qui une commission demande de faire le contraire de ce qu’il a promis pour se faire élire ?), mais non, ce n’est pas ça que combattent les soi-disant « antifas », ce sont 2 personnes (Chouard et Asselineau) qui s’efforcent justement de dénoncer ce système. Là, franchement, j’aimerais bien comprendre…

    S’ils étaient honnêtes et cohérents, les antifas devraient soutenir Asselineau, et il n’est nul besoin d’adhérer à son parti pour cela.

    Y a comme une grave incohérence. Des « antifas » qui défendent une dictature en crachant sur ses opposants, faudrait peut-être qu’ils se posent des questions.

    J'aime

  8. laurent dit :

    Bande de débiles haineux,le Christ vous a enseigné d’aimer votre prochain comme vous-meme mais vous préférez le hait ton prochain du diable,votre maitre,il a chassé les marchands du temple & enseigné qu’il serait plus dur a un riche d’entrer au paradis qu’a un chameau de passer par le trou d’une aiguille & vous etes prompts a vous en prendre a d’autres pauvres comme vous au lieu de combattre la racaille capitaliste,que vous etes laids & débiles,que votre méchanceté est votre lacheté est caricaturale,enfin,vous etes innocents de votre vilaine petite haine & par conséquent,on vous pardonne,comme a de capricieux petits enfants colèriques vu qu’on ne désire en aucune manières vous ressembler,méchants petits « Gollum » que vous etes.

    « Seigneur,pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font »-Jésus Christ.sur sa croix.

    J'aime

    • pagedesuie dit :

      Merci de m’avoir fait autant rire à cette heure matinale… si, si! Merci! Gave-toi bien de ton… christounet, et tâche de ne pas t’étouffer avec pauv’ chou. Ne t’inquiètes pas pour les porcs capitalistes, on les oublie pas.

      C’est marrant, j’avais oublié ces versets bateau qui servent à tout, de la guérison de la goutte, à l’anathème des anars, en passant par la constipation chronique. J’ai bien connu les olibrius adorateurs de mythes, chrétiens principalement, et j’espère qu’un jour ils appliqueront le message de paix et d’amour prôné par l’encloué imaginaire… plutôt que ceux qu’on entend depuis des siècles de leur part, et qui suent la haine et la mort. Comment peut-on avoir de si beaux mots produisant d’aussi laides actions? Désolé pour moi se sera toujours « ni dieux, ni maîtres! »

      J'aime

  9. Anonyme dit :

    Pendant que ce genre d’article est lu par un militant déjà convaincu, cent personnes découvrent avec intérêt Soral, Chouard, Asselineau, etc.
    Continuez à diffamer Soral, Chouard, Asselineau, Meyssan, Dieudo, etc., ça ne change rien. Et même mieux: ça vous rend détestables aux yeux de ceux que vous aimeriez convaincre!
    un sympathisant E&R ex-NoPasaran

    J'aime

    • Anaïs dit :

      Si vous avez quitté no passaran pour E&R c’est que vous avez compris qu’ils étaient déjà passés et actuellement au pouvoir, n’est-ce pas?

      Signé : une adhérente à la secte UPR.

      J'aime

  10. Anonyme dit :

    Qui est le gourou ?
    Celui qui laisse la possibilité à ses contradicteurs de le questionner et de leur répondre ?

    Qui est le gourou ?
    Celui qui rencontre, échange et réfléchie en collaboration avec les personnes de bonnes volontés* pour redresser ensembles les perspectives sombres que nous offre depuis trop longtemps les cerveaux des hommes « d’influences » de la France, loués par « La République ».

    La secte et donc le gourou n’a-t-elle pas pour vocation, de développer son idéologie et seulement la sienne, d’éviter que ses adeptes ne partent et continuent à financer son fonctionnement et ainsi enrichir le gourou ?…

    Si c’est le cas il me semble qu‘il aurait été prioritaire et plus juste de pointer du doigt, Libération, TF1, France télé, Le Monde… Les acteurs de la presse et de la politique en France.
    C’est avec ces acteurs là que nous devons payer pour entendre et ne jamais pouvoir questionner ce même son de cloche imposé, … TEL UN GOUROU….
    IMPOSÉ cette pensée unique, car il n’est apparemment pas de bon ton aujourd’hui de penser ou construire différemment, même pour les blogs, siteweb… dit « alternatif »

    Qui est le gourou ?

    (*Venant de tous bords qui se questionnent, sans rejets et à priori sur tous sujets constructifs pour le peuple, contrairement à nombres de lieux dit « démocratiques »)

    Sando Ruzief

    J'aime

  11. Anti antifa dit :

    Serieux les antifas financé par soros sont une bande de con et dire qu a une epoque jy est presque cru. En plus fiere de lautre assassin de rouillan, aller un effort et vous serez du bon côté.

    J'aime

  12. pagedesuie dit :

    M’enfin… y en a un des trois qui est mort ou quoi..? Les stats du site s’affolent sur cet article somme toute mineur..?! Et Google les envoie tous ici 🙂 Y a des tas d’articles « sérieux » et c’est sur ces trois clampins que tout le monde clique…

    J'aime

    • nolo dit :

      complètement idiot des gourous, des sectes, un vrai bon mélange torchons/serviettes
      -SORAL est très et trop extrême dans ces propos et me donne autant envie de continuer à lire son site que cette article.
      -ASSELINEAU (et l’ UPR) lui il veut rassembler sans G/D, (même si lui à titre personnel il est de « droite ») mettre tout à plat avec une certaine vérité et voir après (avec un référendum initiative pop. …) pour ce qui est « secondaire » .Cela n’est vraiment pas un tort pour avoir après un parti ((upr’x’)) de gauche idem pour la droite cela serai un vrai changement…
      (reste les 500 signatures pour l’UPR)
      -CHOUARD « l’anar » gentil, un peu trop utopiste.mais il incite à vouloir qq chose de mieux.

      J'aime

    • Aurel dit :

      Tu admettra toutefois qu’il n’y a pas que des saints chez les anti-fas. Entre ceux qui cassent des vitrines, brûlent des voitures et quelques autres qui cassent la gueule à des gens sous prétexte qu’ils sont fachos du fait de leur proximité avec un mouvement d’extrême droite d’un côté (c’est pas toujours de la légitime défense il y a de la provocation dans certains cas), et de l’autre des gens qui écrivent ce type d’articles, ont des arguments et font réfléchir puis éventuellement agir il y a de grandes différences.

      J'aime

  13. Tusi dit :

    Être contre l’europe qui nous mène à la ruine … C’est être fachos…!!!! Continuez les gars vous avez choisi votre camp… C’est clair ..!

    J'aime

  14. Juju ou JU dit :

    Pas mieux que les derniers coms.
    Je ne comprends pas votre combat…

    Autant Soral, avec toute sa tension nerveuse et sa punkitude, peut facilement refiler des boutons à certains, autant Asselineau, et surtout Chouard, là, je ne comprends pas.

    A croire que celui qui sort un peu des balises est forcément un fou dangereux.

    J'aime

  15. Anonyme dit :

    je vous cite:
    « Populiste ? Oui, très certainement. Avec une confiance naïve et aveugle dans ce qu’est le peuple, qui frise la stupidité. »

    vous faites preuve d’un grand mèpris pour le peuple dont je suis. Il serait donc sain de continuer de faire confiance aux politiques, vous particulièrement
    Perso, je n’ai plus confiance, pas plus en vous qu’aux autres

    J'aime

  16. […] Brève de Suie: « Les sectes politiques et leurs gourous » (lien) […]

    J'aime

  17. MJ Soundstorm dit :

    Chouard et Asselineau, des Gurus ? … O/M/G ! Vous etes vraiment des tâches ! … ou des ignares, ou des décérébrés … ou les 3 a la fois … rien a ajouter … >>> Remarque, votre pauvre site (manquant sans doute de fréquentation) doit avoir pris de belles couleurs dans Google Analytics en regroupant dans un meme article les 3 personnes qui font le plus le Buzz en France ! …

    J'aime

  18. Aurel dit :

    Soral, Asselineau et Chouard sont des gourous. Bel article qui en dit un peu sur ces trois. Enfin Chouard lui n’est pas dans un parti politique mais infiltre le mouvement écologiste et libertaire avec panache. Chouard est aussi l’un des meilleurs vrp à l’heure actuelle du gaucho-lepenisme.

    J'aime

  19. toto dit :

    malgré vos articles calomnieux, diffamatoires et la désinformation, vous n’y pourrez rien, l’upr qui fait actuellement environ 10 adhérents par jour continuera de monter inexorablement, malgré la censure honteuse, ne vous en déplaise… le jour ou ils seront médiatisés comme les autres parti politique, leur nombre d’adhérent augmentera de manière exponentiel, car c’est le parti que les abstentionnistes, lassés et dégoutés du fnumps, attendent. D’ailleurs, que ceux qui viennent ici s’informent par eux même sur le site de l’upr et voir les conférences de françois asselineau, on est jamais mieux servit que par soit même. Forgez vous un avis ensuite, mais surtout pas par rapport à des articles de désinformation comme ici.

    J'aime

  20. Duduone dit :

    Tu t’es vu quand t’as bu?
    Bouffon!!

    J'aime

  21. […] Les sectes politiques et leurs gourous: Soral, Asselineau et Chouard […]

    J'aime

  22. Fernand Naudin dit :

    Putain! Voila que ce con se présente aux présidentielles… pauv’français!

    J'aime

Donnez votre avis (pas d'identifications requises)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s