Grèce: « ce que l’Allemagne nous doit »…

Publié: 10 avril 2013 par Page de suie dans Articles
Tags:,
L’Allemagne doit une somme colossale à la Grèce au titre des réparations de guerre..!

« Ce que l’Allemagne nous doit », titre le journal grec To Vima dans un article où il révèle que l’Allemagne devrait des réparations colossales à la Grèce au titre de la Seconde Guerre Mondiale. Un panel d’experts mandatés par le ministre grec des Finances aurait planché sur ce rapport décrété « top secret » pendant des mois, examinant 761 volumes d’archives, soit environ 190.000 documents, affirme Der Spiegel. Leur conclusion, dont To Vima a réussi à obtenir des détails fuités, est sans appel : « La Grèce n’a jamais reçu aucune compensation, ni pour les prêts qu’elle a été forcée de souscrire pour l’Allemagne, ni pour les dommages qu’elle a subis durant la guerre ».

Le journal grec n’a pas fourni de chiffres précis, mais selon des calculs établis précédemment par des associations grecques, l’Allemagne pourrait devoir 108 milliards d’euro à la Grèce pour la reconstruction du pays, et 54 milliards d’euro au titre des sommes que l’Allemagne nazie l’a forcée à lui payer entre 1942 et 1944 pour financer les salaires et les fournitures de la force d’occupation allemande..!

nazis en grèce acropole 1941

Le total, 162 milliards d’euro (sans les intérets sur 60 ans…), représente 80% du PIB annuel de la Grèce, et il pourrait couvrir une grosse partie de la dette publique qui étrangle le pays (dette causée en grandes parties par les commandes inconsidérées et/ou imposées, d’armement de la Grèce à… l’Allemagne, entre autres!). Mais Berlin n’a pas montré une très grande volonté (tu m’étonnes!) pour soulever cette question…  Cependant, pour le peuple grec, il ne fait pas de doute que le pays doit réclamer son dû.

Mais le gouvernement grec marche sur des œufs avec l’État membre qui est celui qui a financé la plus grosse partie des plans de sauvetage de la Grèce. Récemment, le vice-ministre des Finances, Christos Staikouras, a indiqué que la Grèce réfléchissait à ce problème et qu’elle « se réservait le droit …  de le mener à une conclusion satisfaisante ». Mais selon des analystes, il est probable que le pays s’abstienne de réclamer quoi que ce soit à l’Allemagne… (de toute façon on imagine très bien de quel façon la mère Angela les enverrait chier!!!)

En mars, le dossier a été transmis au ministre des Affaires Etrangères Dimitris Avramopoulous et au Premier ministre Antonis Samaras. « La décision de savoir ce que l’on en fera est une décision politique de top niveau et M. Samaras sera le seul à en décider », a expliqué un officiel à Spiegel Online.

Mais non le gouvernement allemand n’a plus l’esprit belliqueux voyons… Ces groupes financiers veulent simplement dominer les finances de l’Europe et personne n’ose rien lui dire! Mieux, nos crétins politico-cons prennent le modèle social allemand – avec ses emplois précaires et ses petits boulots obligatoires à quatre euro de l’heure – en exemple pour leurs politiques d’austérité et liberticides, criminelles, alors que c’est le pire exemple d’Europe, et qu’il génère une misère crasse… en Allemagne!!!

——————————————

Bon, la demande grecque est une boutade, certes. Cette publication est évidemment à prendre au dix-septième degré… Le peuple grec n’étant pas responsable des dettes et des fraudes de ses gouvernements successifs; le peuple allemand n’étant pas responsable des vols et des dommages de guerre datant de la dernière guerre! Cela démontre l’absurdité de cette « crise », crée de toute pièce par ce capitalisme débridé qui est le seul vrai dirigeant de la forteresse Europe… Je pensais que c’était clair dans les esprits, je constate que certains prennent cette article à la lettre et au premier degré… manque d’humour, de recul, de neurones??? ( commentaires sur certains réseaux d’info alternative)

Ceci dit, le boum économique allemand des années 50-60 n’est du qu’au fait, que par peur de la « menace venue de l’est », les américains ménageant ce nouvel allié de l’Ouest face à la menace communiste, consentent à réduire la dette de l’Allemagne de moitié. Les victimes de l’Occupation sont « priées » d’oublier leurs demandes de réparation (sauf Israël…). L’objectif stratégique des américains est d’édifier une Allemagne forte et sereine, plutôt que ruinée par les dettes et humiliée. Washington obtient surtout des pays bénéficiaires du plan Marshall qu’ils renoncent à exiger leur dû, repoussant d’éventuelles réparations à une réunification de l’Allemagne dans le cadre d’un « traité de paix ». « A partir de là, l’Allemagne s’est portée comme un charme pendant que le reste de l’Europe se saignait aux quatre veines pour panser les plaies laissées par la guerre et l’occupation allemande », résume l’historien de l’économie allemand Albrecht Ritschl, professeur à la London School of Economics.

Ah oui, vous allez me dire que l’Allemagne EST réunifié, et aurait donc dû payer ses dettes maintenant qu’elle s’est redressée – et pas qu’un peu – économiquement… Et ben non! Car au moment de passer à la caisse, Bonn s’arrangera pour ne pas honorer ses engagements. En effet, le chancelier Helmut Kohl s’est arrangé pour que le traité de Moscou de 1990 entérinant la réunification des deux Allemagne « omette » la mention « traité de paix », une des conditions figurant dans l’accord de 1953 pour d’éventuels remboursements! Pas con, hein…

Advertisements
commentaires
  1. Magnus dit :

    C’est mal la jalousie. L’Allemagne ne cherche pas a dominer l’Europe, au même titre que la Finlande, c’est les uniques qui n’ont pas fait de la « Grosse Merde » en politique intérieure et qui ont évité les pratiques douteuses qui ont conduit tellement de pays à la crise et de par ce fait, ils voient mal pourquoi ils devraient payer pour les erreurs d’ingérence des autres.

    Quelle Hypocrisie, quelle stupidité également quel temps perdu. L’Allemagne ne paiera jamais car:

    – Si elle accepte de payer, n’importe quel autre pays dans le monde ayant souffert pendant la guerre à cause des Nazis pourrait réclamer de l’argent.
    – Si elle accepte de payer, cela signifie que l’on peut également demander réparation pour d’autres guerres? A ce compte quand est-ce qu’il y a prescription?
    – C’est eux qui ont des tunes et la Grèce n’a aucun moyen de pression sur eux.
    – Entre la colonisation subie, la coupure du pays en deux et la destruction quasi totale d’un grand nombre de villes par les bombardements des USA et l’URSS, le peuple Allemand a souffert autant si ce n’est plus que d’autres peuples au final.
    – La génération actuelle n’a pas connu cette guerre et ne trouvera pas normal de payer pour des erreurs qu’ils n’ont pas commises.

    Ça ne m’étonne pas du tout que les grecs soient dans la merde ceci dit, quand on vois qu’ils préfèrent dépenser des ressources, et préfèrent perdre du temps et de l’argent à faire travailler des « experts » pendant des mois pour calculer ce que « l’Allemagne doit à la Grèce » plutôt que de leur faire réfléchir à comment transformer et réformer le modèle économique Grec pour le rendre rentable.

    Si la Grèce exige cet argent à l’Allemagne, alors les pays que nous Français avons envahis sous l’empire ont également le droit de nous demander réparation non? Toutes nos colonies Africaiens auraient également le droit de nous demander réparation, et qu’en est-il des Egyptiens? Ils ont été envahis et occupés par les Grecs dans l’antiquité, ils devraient demander réparation? L’Italie aussi à ce compte, La France également compte tenu des colonies grecques se trouvant dans ces pays dans l’Antiquité.

    Cette quête est totalement ridicule et prouve bien que les grecs n’arrivent toujours pas à assumer que s’ils sont dans la merde, c’est leur faute et pas celle des autres. Si quelqu’un doit payer, il s’agit des politiciens et des banquiers qui ont mis le pays dans la merde. Pas les Allemands qui ont bon dos quand il s’agit de trouver un grand méchant dont on est jaloux de la réussite.

    J'aime

  2. bourras jean-claude dit :

    je suis tout a fait d’accord, et je me demande bien si il n’y aurait pas d’autres pays d’Europe dans le même cas, est pour la France ?, je ne suis pas spécialiste en la matière ! : nous ont ils payer les dommages ? après 2 longues guerre déclencher par eux ?

    J'aime

  3. geneghys dit :

    Attention aux raisons de la crise grecques.
    La Grèce était le plus grand pays de la flotte méditerranéenne et les armateurs grecs s’en sont mis plein les fouilles.
    Or, les Compagnies offshore et autres trusts très opaques montreraient que ces armateurs ont planqué un tel pognon que les intérêts et la fiscalisation de ces fortunes permettraient à la Grèce de se relever comme un seul homme et ce, sans dettes.
    Il ne faut pas oublier qu’il y avait des officines en Grèce, qui conseillaient les gens pour leur montrer comment payer moins ou pas d’impôts. C’était un sport national.
    La Grèce ne peut s’en prendre malheureusement qu’à elle-même et à son gouvernement…Et ça fait mal de le dire ou de l’écrire….
    Gene

    J'aime

  4. Baptiste dit :

    « après 2 longues guerre déclencher par eux ? »
    Attention tout de même aux pentes glissantes. Rappelons que lors de la 2nde Guerre « Mondiale » c’est la France qui a déclaré la guerre à l’Allemagne Nazie, après que l’armée Nazie ait envahi la Pologne à l’époque alliée de la France.

    Quant à l’article lui-même, c’est intéressant… Je pense que cette étude est intéressante pour ce qu’elle est : une preuve par l’absurde. De là à demander réparations pour des faits datant d’il y a 70 ans, autant demander à l’Allemagne de payer à « Israël » des milliards tous les ans !

    – Comment ça, l’Allemagne aurait versé jusqu’en 2007 plus de 25 milliards d’€uros à Israël et à des organisations juives en réparation des crimes de la seconde guerre ? Il n’y avait pas prescription ?

    J'aime

  5. zglurp dit :

    “Au XXe siècle, Berlin a été le roi de la dette” dans le « Courrier International », article très intéressant, poussant les explications en profondeur sur les questions restées sans réponses dans cet article. http://www.courrierinternational.com/article/2011/06/30/au-xxe-siecle-berlin-a-ete-le-roi-de-la-dette

    J'aime

  6. Frederic dit :

    On assiste à la fin d’une grande nation. Où en sont-ils avec leur demande de réparation à l’Allemagne? Tiens, pourquoi pas la Perse tant qu’a y être. Rappelez-vous le tort que Xerxès a causé aux Spartiates. Ils devraient demander réparation pour ca aussi. Quelle bande de clowns ces Grecs.

    J'aime

Donnez votre avis (pas d'identifications requises)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s