Flash-ball…? Usage non réglementaire?

Publié: 8 février 2013 par Page de suie dans Articles
Tags:, , , , , ,

Un jeune intérimaire belge d’ArcelorMittal de 25 ans, John David, blessé lors de la manifestation des métallos mercredi à Strasbourg, a perdu l’usage de son œil après avoir été touché par un tir de Flash-ball.

Suite à cette violence policière – une de plus – , j’ai potassé la réglementation sur l’usage du Flash-ball et l’ai comparé avec les photos d’hier…

Aïe! Problème, big problème même!

Premier chose qui saute aux yeux… l’arme que les gendarmes ont utilisés à Strasbourg, n’est pas un Flash-ball!

Voici un Flash-ball:

flash-ball

Et voici ce qui a été utilisé hier…

LBD-40

Le premier est le vrai Flash-Ball Super-Pro à balles molles de 44mm (29gr.) commercialisé par Verney-Carron, en service depuis 1995, le second est le LDB40 « Exact Impact » à projectiles « mi-dur » de 40×46mm (95 gr. avec partie en plastique) commercialisé par Brugger & Thomet, en service depuis 2006, et conçu pour riposter à des armes réelles…

Voici un tableau comparatif de ces deux armes, où l’on voit bien la différence entre le « vieux » Flash-ball sans viseur au tir approximatif limité à 7-10 m et cette saloperie de LDB40 qui possède un viseur Eotech-552 – destiné à l’usage militaire – , qui a une portée précise entre 10 et 30 m! Selon le CNDS, en dessous de trente mètres le point visé est systématiquement atteint!

Flash-ball superpro & LDB40

 EOTECH sur ldb40

Avec le système de visée EOTECH et la précision du LDB40 pas d’excuse possible…  « là où JE vise, je touche »

Cette arme fut adoptée par les « forces de l’ordre » suite aux émeutes de 2005, pour pouvoir riposter aux agressions par armes. Elle fut discrètement incorporée dans l’ensemble des unités de police et de gendarmerie depuis.

– En 2009, la Direction centrale de la Sécurité publique avait rappelé la proscription de viser « au niveau du visage ou de la tête » et la nécessité d’une utilisation « proportionnée » (SIPA).

– Toujours en 2009, le CNDS à émit de graves réserves quand à son usage lors d’un attroupement et l’a déclaré « peu adaptée lors de manifestations »

-Si le classique Flash-ball n’est pas très efficace utilisé en tir tendu (chute de la trajectoire après quelques mètres) et jamais à moins de 7 m , le LDB40 quant à lui, DOIT être utilisé en tir tendu puisque sa balistique est comparable à une munition réelle (canon rayé), mais il ne peut JAMAIS être utilisé à moins de 10 m. Et point important, les deux ne peuvent en aucun cas être utilisés hors du cadre légal de la légitime défense!!!

Rapport CNDS LBD40

Rapport 2009 du CNDS sur le LDB40 – CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR LA LECTURE

info flashball & LDB40

Ils précisent bien « peut être létal à distance rapprochée »! Et ça vient du Ministère de la défense…

Face à la multiplication de plusieurs blessures sérieuses occasionnées par des tirs de Flash-ball la Direction centrale de la sécurité publique (DSCP) a adressé, en mai 2009, une note aux divers directeurs départementaux leur rappelant les « règles impératives » de l’utilisation de cette arme, notamment le respect des distances minimales « pas moins de sept mètres pour le Flash-ball » et « pas moins de dix mètres pour le LDB40 » (15 selon le CNDS), proscrivant la visée « au niveau du visage ou de la tête » et insistant sur le fait que l’utilisation devait être « proportionnée » aux faits et liée à la légitime défense.

Interrogé en 2006 par l’AFP un expert en armes avait déclaré sous couvert de l’anonymat que le Flash-ball est une arme « théoriquement non létale » mais que le tireur ne doit en aucun l’utiliser à moins que la distance prévue (7 & 10 m) et surtout ne pas viser la tête car « une balle de flash-ball à bout portant peut tuer ». Dans son entretien avec l’AFP en 2002, l’inventeur du Flash-ball, Pierre Richet, rappelait déjà les règles d’utilisation: « ne tirer qu’en légitime défense, que lorsque l’on risque de prendre un coup ou qu’on en a déjà pris un, ne pas braquer les gens », concluant « si on les transgresse, cela veut dire que l’on est incapable d’utiliser l’arme ». CQFD!!!

On peut donc conclure en disant que ce LDB40 est prévu pour tirer de loin et avec précision sur une cible sélectionnée et ajustée… ce qui implique donc un « tir plus réfléchi, précédé d’un temps d’observation et d’ajustement dans le viseur de la cible »! Effectivement, c’est bien ce qui c’est passé à Strasbourg, regardez les photos, vous verrez des gendarmes en position de visée sur appui, viser calmement et consciencieusement leurs cibles – heureusement qu’ils tirent comme des clenches, il y aurait plus de blessés – , mais les photos montrent aussi des gendarmes qui ciblent des travailleurs à moins des dix mètres réglementaires, et surtout dans des situations CALMES, sans aucun danger pour eux!!! Un tribunal français a déjà condamné (30 avril 2012) un gendarme pour ce genre de faute grave ayant conduit à… la perte d’un œil!

Voici les photos qui montrent clairement les gendarmes viser sciemment les travailleurs:

Flash ball et LDB40

On y voit les deux, Flash-ball et LDB40, mais ils avancent et ne sont pas en danger et les « cibles » sont à moins de 10 m..!

projectile du  flashball LDB40

Le projectile du LDB40 a brisé la visière du casque… donc c’est bien la tête qui fut visée!

LDB-40

En sécurité sur une position en hauteur… mais on vise quand même les manifestants..!

flash-ball LDB-40 projectile mi-dur

Même dans une paluche de métallo c’est un fameux projectile, comment déjà? Ah oui, « semi-dur »…

flashball LDB-40 CRS

Ils n’ont pas l’air d’être en danger, les matraques sont posées… mais je vise toujours, on sait jamais!

flash-ball LDB-40 strasbourg

Des travailleurs qui n’ont pourtant pas l’air menaçant se font braquer par un LDB40 quasi à bout portant… ils sont +/- à respectivement 2.5, 4 et 5 m!!!

flash ball LDB-40 CRS rambo

Il a vraiment l’air en danger… Matraques posées sur les boucliers.

LDB-40 et flash-ball BAC

Pas moins de quatre flash-ball..! On dirait que c’est leur première manif, pas fier la BAC…

flashball

Au moins deux qui visent un métallo… Et c’est pas vraiment les jambes qu’ils visent là, hein!

Tout les témoignages parlent de tirs à hauteur de visages et quasi à bout-portant! De toutes façons avec leurs viseurs EOTECH, on voit nettement les yeux de celui qu’on vise… et on se marre « Tiens prends ça dans la gueule connard »! J’imagine bien les discussions au retour à la caserne: « dis donc, tu l’as pas raté le mec, hein. Y reviendra pas de sitôt celui-là… »  Et ils doivent en être fier en plus!

————————————————–

ArcelorMittal: un manifestant belge perd l’usage d’un oeil – article de l’Humanité

Fash-ball: La totale

27 novembre 2007 blog – La liste des blessés s’allonge et la justice traîne

Le flash-ball, une arme à l’origine de graves blessures

AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité – Saisine n°2008-1 du 12 mars 2008 (.pdf)

« Conseils d’urgence à l’intention des personnes gravement blessées par la police »

—————————-

A lire dans lundimatin#59, du 3 mai 2016 Flashball : 10 ans de blessures, 10 ans de lutte

« Si l’effet physique d’un tir de flashball dans la tête est microscopique à l’échelle de la foule, il est macroscopique au niveau de la peur qu’il produit. »

—————————-

Info du syndicat hier:
Camarades, mauvaise nouvelle concernant John David: il a perdu son œil droit, il a une fracture de la pommette, et 8 points de suture a l’arcade. Il en a pour 5 jours là bas.

Dernières nouvelles: « on rentre à l instant de Strasbourg, John est en état de choc , il a quelques soucis de perte de mémoire suite a son état. Pour l’instant il porte une prothèse oculaire pour quelques semaines. Il va déposer plainte contre les flics français et espère arriver a faire bouger les choses. Il nous demande un soutien fort et se réjouit de revoir sa famille et ses camas. Il doit rentrer lundi 11/02. Il vous embrasse tous et vous remercie pour votre soutien. »

Advertisements
commentaires
  1. Page de suie dit :

    Merci à MédiActvista pour les superbes photos 🙂
    :::mediActivista::: http://www.flickr.com/photos/mediactivista/

    J'aime

  2. Maurice Lopez dit :

    Merci pour lui camarade!!!

    J'aime

  3. Jess Gerard dit :

    jess gerard:c honteux courage a l’ouvrier John bon rétablissement honte aux forces de l’ordre kils payent pour tout ckil font aux ouvriers d’Arcelor la liberté d’expression on a pas du leur apprendre c vrai ils ont appris qu’à tiré ou s’acharner sur des gens kil veulent juste s’exprimer triste réalité pauvre France trop honteux

    J'aime

  4. sha1966 dit :

    En fait ils s’en foutent. Ils sont proitégés et ne seront pas inquietes . cela fait partis de la politique de la terreur . Ils leur faut faire peur pour que les gens ne se revoltent plus ou pas

    J'aime

  5. iggythepop dit :

    Rappelez vous qu’une loi passée un mois d’aout (sous Sarkozy), qui donnait le droit aux forces de l’ordre de tirer à arme de guerre sur les manifestants…

    J'aime

    • Page de suie dit :

      Tu as tout-à-fait raison malheureusement… « La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire : pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ; pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ; pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection«  (article 2 – 2 de la Convention européenne des droits de l’homme)

      L’article complet ici « Le traité de Lisbonne autorise à tuer des émeutiers »

      De plus depuis l’année passée des fusils de précision à longues portées (sniper) sont attribués aux CRS pour « protéger » ceux qui sont en première ligne…

      J'aime

  6. Christophe dit :

    La police ne devrait-elle pas être là pour protéger la population, en théorie ? Dans ce pays oligarchique, ploutocratique, déguisé en démocratie (très mal, mais très efficacement quand même) on protège le premier des droits de l’homme (ceux de 1789) : la propriété (écoutez Henri Guillemin nous raconter Robespierre ou la commune, par exemple.)
    Révolution. Pour prendre le pouvoir, écrire nous-même notre constitution (voir Étienne Chouard à ce propos) et mettre en place, enfin, une véritable démocratie. Une qui ne permettrait pas de tels débordements.

    J'aime

  7. rib dit :

    Malheureusement ce ne sera pas le dernier, Valls and co. ont été clair, tolérance zéro sinon c’est la castagne avec tous les moyens de la république… Tu sais où tu peux te les foutre tes « moyens »???

    Manuel Valls ce matin sur europe1… « Préservons l’outil de travail […] nous sommes pour l’exercice des libertés dans la tranquillité et en même temps dans la sérénité… » Faut oser quand même pour un mec de « gauche »! Autrement dit, il veut des manifs de bisounours, sinon il envoie ses chiens de garde mordre!!! Vous avez peur des chiens? Pense pas , hein?

    Encore des CRS! Toujours des CRS! Mais y en ont pas assez si les travailleurs se fâchent! Ils sont armés? rappelez-vous les mineurs aux Asturies, ils avaient aussi « leurs » armes fabriquées dans les ateliers…

    J'aime

  8. Michelle dit :

    Cet article(très bien fait !) devrait circuler au maximum pour que plus une seule personne qui possède internet peu importe qu’elle soit en rapport avec le sujet où pas,ne puisse l’éviter et juge par elle-même de la monstruosité et que l’on vit dans une société qui autorise çà…honte aux responsables !!!

    J'aime

  9. X dit :

    A la télévision, on voit quand même des manifestants casser les feux de signalisation, arracher des pavés et bloquer le tram ! Ce n’était pas le but premier de la manifestation. Donc, messieurs les casseurs, il faut assumer vos actes .Je voudrais bien voir la réaction de la police belge si des Français venaient chez nous pour tout casser. Et puis, les syndicats, hein parlons-en. Ils ne prêchent que pour eux (perte de nombreux affiliés si l’on ferme .Mais eux, vous verrez, ce seront les premiers recasés

    J'aime

    • page de suie dit :

      Tout à été prévu pour que ça dégénère, blocage des cars, fouillés comme des malfrats, empêchés d’accéder à Strasbourg, humiliations, etc… Pour vivre l’activisme depuis longtemps je peux vous dire que c’est la police qui décide à l’avance si une manif va dégénérer ou pas!

      Exemple: l’année passée 80.000 travailleurs se sont rassemblés à Bruxelles à l’appel des syndicats. 80.000, c’est 22 régiments! Hé bien, il n’y a pas eu UN SEUL DÉBORDEMENT, pas un seul souci, c’était même trop bon enfants à mon goût… pourquoi? Alors que la situation sociale était bouffée par l’austérité? PARCE QUE LA POLICE ÉTAIT ABSENTE! TOTALEMENT ABSENTE! Ici on a assisté à la tactique classique de la provocation policière, « ils sont en colère, dans une situation sans issue face à un multimilliardaire de l’acier qui les méprise, ils suffira de les pousser un tantinet pour que ça pète! » Et croyez moi ils savent y faire! Maintenant je ne me fais pas d’illusion, vous ne serez nullement convaincu par mon discours, mais je ne pouvais pas laisser passer une telle méconnaissance du milieu activiste.

      J'aime

    • Bernie dit :

      Ben voyons , voiçi un commentaire des + modèrés : arracher un pavé , casser un feux et stopper un tram mérite une énucléation !!!
      Cher X je vous propose de rejoindre IMMÉDIATEMENT les braves gens qui étaient dernièrement à Tombouctou , ils semblent vous avoir écouté car ils coupent la main aux voleurs (présumés) et autres joyeusetés bien senties , vous vous y ferez de viriles amités .
      Sinon , dans un esprit pratique , j’aimerais votre avis : ce jour , malencontreusement , j’ai traversé la chaussée hors des passages cloutés . Quelle partie de mon humble personne dois-je amputer moi même pour faire faire des économies à nos serviables forces de l’ordre européennes ?

      Cordiale gerbe .

      J'aime

    • NOVIOLENCE dit :

      Et voilà la parole d’un CRS: Mr X dit que nous cassons (je suis constamment témoin de la violence de la police civile infiltrée dans les manifs afin que ça dégénère). » Les syndicats (pourtant très présents dans la police), ne sont que des pourris », eh bien en tout cas, même si certains syndicats sont maintenant avec le pouvoir et le patronat, sache que tu as oublié l’histoire ouvrière et de la commune, mais tu dois être effectivement du côté de l’empire bonapartiste, de la monarchie ou de l’oligarchie républicaine.
      Le jour où tu manifesteras, j’espère que tu n’auras pas affaire à toi-même (CRS), car tu ne te louperas pas et tu risques d’y laisser ta peau. En tout cas, nous on ne te laissera pas tomber.
      CONNARD!

      J'aime

  10. Monsieur K dit :

    Monsieur ou madame X, je ne connais pas la législation belge, mais en france je suis sûr que l’énucléation ne fait pas partie de l’arsenal répressif de l’état. Surtout pour un bloquage de Tram (la blague). Ça c’était pour parler votre langage : celui de la légalité bourgeoise qui protège ses intérêts et qui ne respecte rien (a fortiori ses propres règles qu’elle impose pourtant à tou·te·s).

    Ensuite, de quelle violence et de quel·les casseur·euses parlez vous ? De Mittal qui jette des familles dans la misère ? Des gouvernements qui protègent la bourgeoisie avec ses flics ? Des financiers qui jouent avec la vie de population entière (Grèce, USA, Islande…. oups, pardon, cette dernière a été plus violente encore : elle a jugé les banquiers, une casseuse à n’en pas douter) ?

    Quand aux buts d’une manifestation, ne vous en déplaise, ce n’est sûrement pas à vous d’en décider mais bien à celles et ceux qui la font ainsi que les moyens qu’illes jugent légitime d’utiliser (en l’occurrence, vous avez confondu les deux). Imaginez une grève où les cadres dirigeant·es, les patron·nes et les actionnaires pouvaient participer aux décisions en passant dans un isoloir après avoir soudoyé quelques travailleur·euses (ah merde, on me dit que ça existe déjà la « démocratie représentative »). Bref, vous ne pouvez pas renvoyer dos à dos celles et ceux qui ont le pouvoir et celles et ceux qui le subissent. La classe des dominant·es et la classe des dominé·es. L’oppresseur·se et le·la révolté. A moins de faire partie des premier·es.

    Je sais pertinemment que vous êtes un troll de bas-étage, mais votre discours renforce une organisation sociale basée sur l’exploitation des hommes et des femmes et il est de ce fait inadmissible. Je n’attends pas grand chose de vous, mais je me demande s’il ne serait pas préférable que vous utilisiez le cerveau que l’évolution nous a donné plutôt que de copier/coller le dernier JT de TF1 la prochaine fois que vous laisserez un commentaire.

    Salutations anarchosyndicalistes

    J'aime

  11. Page de suie dit :

    J’ai reçu deux nouvelles photos… Merci.

    J'aime

  12. Pas vraiment dit :

    Cet article est quand même particulièrement mal renseigné. Quelles sont vos sources ?

    Le flashball Super Pro ne peut absolument pas être utilisé autrement qu’en tir tendu (une trajectoire courbe avec une munition efficace sur 10 mètres ? allons donc !).

    Le LBD40 est, comme le flashball Super Pro, une arme dite à léthalité réduite. Cette arme n’a jamais été présentée nulle part comme un moyen de riposte/défense face à un tir à balles.

    J'aime

    • Page de suie dit :

      Pour votre première question: observez le modèle de l’arme… canon court, « je te lance et tu te démerdes… » Visez une tête à douze mètres avec le « superpro » et vous atteindrez l’abdomen dans le meilleur des cas, ou le mec à côté (on peut donc dire que la trajectoire est « courbe »), un commentaire de gendarme disait qu’on ne sait jamais où cette saloperie va arriver… Aucune précision du au canon court. Le but du superpro est d’impressionner par le bruit et les flammes, pas d’être précis (raison pour laquelle ils ont acquis le LDB40…) Observez les flics qui tirent au flashball, ils tirent à bout de bras, au jugé sans viser, contrairement à ceux qui utilisent le LDB40 qui utilise le viseur. Mais vous avez en partie raison, ma tournure n’est pas très claire et je vais la modifier.

      Pour votre deuxième question:
      11 mars 2012 – tribunal de grande instance de Nantes – audition du policier de la BAC qui a tiré sur Joan Celsis 16 ans, lui faisant perdre l’usage de l’œil :

      « – Pourtant, au départ, le LBD40 avait été conçu pour riposter à des armes réelles », « comme celles utilisées lors des émeutes en région parisienne en 2005 », a relevé Bruno Sansen président de l’audience au tribunal de grande instance de Nantes.
      Je n’ai pas retrouvé le compte rendu officiel qui m’avait servi pour l’article mais j’en ai retrouvé un extrait ici: http://27novembre2007.blogspot.be/2012/03/journal-du-dimanchefr-6-mars-2012.html

      Quand j’étais gamin on me disait souvent: « tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler… », dommage qu’on ne vous l’ai jamais dit..!

      J'aime

  13. Anonyme dit :

    Un lecteur choqué

    Bravo les flics, après l’humiliation des travailleurs, l’utilisation d’arme interdite utilisée par des dangers publics.

    Sur la photo intitulée  » il a vraiment l’air en danger…. » on peut voir le flic à l’avant-plan qui ne peut cacher sa satisfaction de pouvoir casser du manifestant.

    Mais, un jeune ouvrier de 25ans a perdu un oeil pour avoir défendu son emploi.

    J’espère que le roi de la gâchette sera jugé et viré de la police.

    J'aime

  14. Anonyme dit :

    Ils nous tiennent par la peur, comme le régime totalitaire,je suis perdu dans ce monde……:))))))

    J'aime

  15. Comment cela se passe ? lorsque un manifestant est blessé par la police ?J’ai pas illusion sur la condamnation du policier.Mais la personne est-elle indemnisé ?combien et Quand?

    J'aime

    • Page de suie dit :

      Je crains le pire… aucune prise en charge par une assurance, l’identité du tireur est inconnue et le restera probablement (pas de n° d’identification en Belgique et en France, et en plus la plupart mettent une cagoule non-réglementaire en dessous du casque). Même si il y a condamnation au pénal (improbable), il faudra encore un jugement au civil pour être indemnisé… et par qui..? Non content de lui avoir retirer son boulot, on l’a handicapé à vie sans indemnité, c’est ça le système. Un lycéen (16 ans, un œil aussi!!!) blessé dans des circonstances ou on ne comprend pas le tir en 2007 vient seulement maintenant d’avoir le jugement… NADA! Et le tribunal estime qu’il n’y a pas de preuves concluante pour condamné le flic, le collègue qui devait filmer le chahut étudiant, a « oublié » de filmer pendant un instant….

      J'aime

  16. Anonyme dit :

    Simple constatation :

    Contrairement au journal télévisé, ce document est très bien expliqué.

    Les médias devraient reprendre ce document et les témoignages des manifestants pour enfin expliquer aux citoyens ce qui s’est réellement passé.

    J'aime

    • Anonyme dit :

      La fouille des bus a énervé les manifestants !? Heureusement que cette fouille à eu lieu, vù l’arsenal saisie. Bizarre on ne retrouve pas la photo de cette armurie improvisée sur votre site ? Suis je bête celà pourrait desservir votre partialité… Vous parlé également de l’anonymat des policiers qui porteraient des cagoules, sur toutes les photos que vous présentez, on ne voit pas un policier masqué dans cette manif ni même dans celles présentées par la presse ou dans les vidéos ? Les seuls encagoulés sont des manifestants…
      Maintenant il est certes dommage qu’un manifestant perde un œil mais il faut bien comprendre que lorsque l’on participe à une manifestation non-autorisée et en utilisant des armes contre les forces de l’ordre, il faut s’attendre à une réaction et à des risques d’être blessé.
      12 blessés chez les forces de l’ordre selon la presse, c’est moins gênant pour vous mais la riposte à l’air nécessaire, non ?
      Bref ma navigation Google de l’actualité m’a amené à vous mais je ne pense pas revenir sur ce site qui est loin de l’information impartial…

      J'aime

      • Bon vent alors. Mais avant… Nous avons tous été à notre première manif les poches vides, le cœur léger, sur de notre bon droit, persuadé que plusieurs dizaines de millier de personnes défilant pour leur liberté d’expression, pour leur emploi, pour leur droit, ou que sais-je, allaient être écoutés ou du moins un minimum respectés. Mais voila, les matraques, les insultes, les coups, les gaz, les concertinas, et surtout la hargne, que dis-je la hargne, la haine viscérale qui se lisait dans les yeux de ces porcs de flics a fait que les fois suivantes certains (les moins dociles, ceux qui ont encore une haute opinion de leur dignité) ne sont plus venu les poches vides..! On pourrait se dire que l’attitude des flics est en fonction de ceux qui sont en face d’eux… les métallos sont pas des tendres, métier oblige. MAIS NON! Que cela soit des enseignants, des infirmières, des étudiants, ils tapent de la même manière, il n’y a qu’à voir la manif des enseignants en France il y a quelques jours où les gaz et les matraques sont partis tous seul parce qu’ils ne se dispersaient pas « assez vite » au goût des pandores.

        Les cagoules… le flic qui a crevé un œil à quasi à bout portant (LDB40) d’un lycéen de 16 ans en 2007… était cagoulé, idem pour deux des autres « yeux »..! Et à Bruxelles, lors des manif un sur deux le sont!

        J'aime

      • NOVIOLENCE dit :

        Il n’y a plus d’impartialité face à la violence et à l’impunité policière. OUI NOUS RESISTONS face aux FACHOS de tous poils et de tous bords. N’attendez pas qu’on se courbe devant la violence, nous ne tirons pas à armes réelles, NOUS, mais tirons à vue et avec de l’esprit, ça vous change? NORMAL, vous n’êtes que des soumis violentés/violents.
        Avant de vous engager dans l’armée ou la police, réglez vos comptes avec vos tyrans qui vous ont violenté (parents/conjoints/patrons, …etc), prenez le temps de retrouver de l’humanité, ça nous évitera d’être vos cibles perpétuelles.

        J'aime

        • Gertrude dit :

          Au pauvre tas de merde de 16h22, ces porcs de poulets gazent même des personnes âgées alors ferme là pauvre étron et apprends un peu la vie, bouge toi l’anus qui te sers de tête et va manifester pour défendre les intérêts du peuple et pas juste ton petit confort de fiente contente d’elle même. Pauvre merde.

          J'aime

  17. feudeprairie dit :

    Excellent article, tapant juste. Il n’y a plus à courber l’échine, il n’est plus possible de laisser passer ces « bavures » systématisées et autres saloperies.
    Trop de mutilés, trop d’emprisonnés, trop de morts…

    FdP crew – ACAB

    J'aime

  18. Sam T dit :

    Merci pour cet excellent eclaircissement.

    Et que les defenseurs des « forces de la rapine….oups de l’ ordre » se rassurent, ils n’ ont aucune chance de convaincre les honnêtes citoyens qui se sont mangés un jour ou l’ autre une matraque de keuf…..
    oui, vous avez bien lu, le citoyen n’ a eu que le TORT de trop s’ approcher de la matraque qui, comme tout le monde le sait à un tropisme INEVITABLE à cogner les dents, le nez du particulier trop audacieux….il en va de même de la balle du flash ball qui de boule chamallow s ‘est transformée en boule de pétanque marseillaise.

    Comme le disait le poète: « A quoi ça sert le cochonnet si t ‘as pas les boules? » et bien les keufs vous les fournissent GRATOSSES, quant au cochonnet, il s’ est transformé en hématome fukushimesque, d’ un beau rouge rubicond, bientôt fluorescent grâce aux munitions en uranium appauvri….POUBELLE LA VIE!!!!

    Et tous mes voeux de prompts retablissements à la victime de L INSECURITE SCIEMMENT ORGANISEE PAR LA VIOLENCE ETATIQUE…..

    Tout ça pour que 500 familles sanfraises se goinfrent 250 milliards d’ euros (Gerard Filoche vers 9h sur France Q aujourd’hui)…..POUBELLE LA VIE!!!!

    Mais jusqu’ à quand va-t-on accepter d’ être mis ainsi en INSECURITE par les tronpas, les dé-putés et tout ce personnel qui n’ a d’ horizon que le POGNON???

    Le servage, l’ esclavage déguisés en SALARIAT doivent DISPARAITRE……

    Une SCOP pour Florange? et pourquoi pas? Ya pas besoin d’ acier dans le pays?

    Arrivée d’ air chaud!!!

    Sam T

    J'aime

  19. moi dit :

    on ne plus laisser faire ! organisons nous !
    une maman en colère

    J'aime

  20. hiro dit :

    bonjours tous le monde je suis d’accord avec vous dans cas dune émeute le risque de dérapage volontaire ou involontaire fait parti du risque d’étre sérieusement bléssé cependant dans le cas de légitime défence à domicile je serai bien content de posséder un flashball car croyez moi le simple citoyen que nous somme malgrès toutes les plaintes réitérées nous ne bénéficions pas de la protection de la police face à cette nouvelle délinquance très agressive car je sais par expérience face à ce problème vous étre seul les autorités vous répondrons qu’il ne se déplaceront que si il à une éffraction à la loi qu’en pensez vous faut il attendre que quelqu’un meurt

    J'aime

  21. hiro dit :

    ce n’est pas aussi simple que ça qu’on votre vie est en jeux et qu’en les mots que vous lisez ne suffisent plus, quant les articles de loi qui sont censées nous aider non plus aucun sens, l’état de droit ne s’applique plus parce que des hommes de loi ne semblent pas comprendre que le monde ou vivons ressemble à une jungle nous parlons aisément de sujet médiatique, on pense que ça n’arrive qu’ au autre, croyez moi vous aurez un point de vue très différent, la société fait de nous des victimes en puissance et nous interdit toutes formes auto défenses je crois honnêtement que loi est faite pour ceux qui les moyens financiers alors fashball pour ou contre je dirai cela dépend des situation il y a un ans j’étais un convaincu que toutes formes d’armes étaient à bannir ,maintenant je doute

    J'aime

  22. pagedesuie dit :

    Pour info… cet article en est à 6.700 consultations. Merci.

    Edit février 2014, 8.800 consultations

    J'aime

  23. pagedesuie dit :

    19 décembre 2013 – France : L’état jugé responsable d’un tir de flash-ball

    En juin 2009, Clément Alexandre avait été touché par un tir de flash-ball lors d’échauffourées avec la police en marge des Fêtes de la musique à Paris. Il avait eu la mâchoire cassée, deux dents fêlées et des blessures au visage, entrainant une longue incapacité de travail. Le jeune homme de 30 ans s’était tourné vers la justice administrative pour faire reconnaitre la responsabilité de l’Etat pour l’utilisation de cette arme et de ses conséquences. Le tribunal administratif a rendu ses conclusions et a condamné l’Etat, ce qui constitue une première en France dans ce type d’affaire. Suivant les conclusions du rapporteur, le tribunal a estimé qu’au regard du code de sécurité intérieure, l’Etat pouvait être tenu responsable des conséquences de violences commises lors d’attroupements. La préfecture de police de Paris a ainsi été condamnée à verser un total de 7900 euros à Clément Alexandre.

    J'aime

  24. Aucachotlesgauchos dit :

    quelle mauvaise foi de la part de l’auteur !! tout est tourner à l’avantage des « travailleurs » ahah alors qu’il s’agis de casseurs dans ce cas présant….
    En plus il s’inprovise expert en armes et en maintien de l’ordre…. si tu savait la réalité de ce que vive crs et gendarme mobiles …… mais touts les français ne sont pas dupes de ce genre de discourt, pauvre type …. la prochaine fois que tu as l’ocasion, viens discuter avec les gendarmes plutôt que te planqué derrière ton clavier.

    J'aime

    • pagedesuie dit :

      Pour info, un clavier en manif c’est pas des plus discret et puis ça vole pas droit ces crasses… non quand je discute avec une merde puante de flic, c’est avec un – comment ils disent dans les séries policières que tu mates..? – ah oui, « un objet contondant »!!! ACAB

      PS: et ceux-là, ce sont aussi de braves fonctionnaires impartiaux et honnêtes..? Crétin de collabo… https://pagedesuie.wordpress.com/2014/03/15/baccrs-vs-journalistes-a-nantes/

      J'aime

      • B.Brunel dit :

        ohhh les nentils manifestant contres les gros vilain policiers, bouh !

        sans dec, quand l’ordre de dispertion à été donné, s’il n’est pas respecter, ne vient pas pleurnicher de te prendre de la lacrymo ou une grenade dispersantes…. si les flics voulait vraiment être violents, y’en aurez des blesser grave chez les cons dans ton ganre. Adieu l’idiot du vilage.

        J'aime

  25. Tatoon dit :

    Il y a une affaire similaire en Espagne et c’est très mal engagé pour les autorités (ester Quintana)

    J'aime

Donnez votre avis (pas d'identifications requises)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s